17 janvier 2018

nos films préférés en 2017 : Sami El-Hage

Kagadanan sa banwaan ning mga engkanto [Death in the land of Encantos] et Ang babaeng humayo [La femme qui est partie], Lav Diaz, Philippines 2007 et 2016 Mrs Fang, Wang Bing, Chine/France 2017 Certain Women, Kelly Reichardt, USA 2016 Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc, Bruno Dumont, France 2017 L’Amant d’un jour, Philippe Garrel, France 2017 Donkeyote, Chico Pereira, Espagne/Allemagne 2017 Aala kaf ifrit [La Belle et la Meute], Kaouther Ben Hania, Tunisie 2017 Les Derniers Hommes d’Alep, Feras Fayyad, Syrie/Danemark 2017... [Lire la suite]

13 octobre 2016

Adonis, deux mots sur le poète et le critique

« La poésie, de nos jours, s’expose à un danger qui ne vient pas d’elle mais de la parole qui s’y réfère. [...] Le lecteur ne lit plus le poème, il lit le poète, ses préférences, ses inclinations. Il lit ce qu’on lui déclare du poète et de la poésie. Le poète est devenu pour le critique un moyen d’affirmer ses options, d’exposer ses théories, non de donner accès au poème en tant que tel. Il s’agit là d’une critique qui déchiffre la poésie par le truchement du monde. La véritable critique est tout le contraire, elle dévoile le... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 02:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2016

Guédiguian : Cessons l'opposition vaine entre les rêveurs et les réalistes

Robert Guédiguian publie le texte qui suit dans Le Monde daté de demain. Ça se discute, c’est sûr. On peut croiser le fer avec lui, il adore ça. Mais Guédiguian réfléchit, au moins. Ça nous change des molles dardenâneries relayées par le même journal. *** « Face à toutes ces victimes innocentes, résister bien sûr, mais à quoi ? À cette abjecte négociation avec la Turquie, au tragique débat sur la déchéance de nationalité, au débat naissant sur la perpétuité réelle ? Ou encore à la condamnation des syndicalistes vaincus, à la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Patrick Taliercio

Mia madre, Nani Moretti (Italie, 2015) Sans originalité aucune et parce que l’injustice de ce genre de listes étant qu’on commence fatalement par la fin, je l’ai vu la semaine dernière. Et j’ai pleuré. Comme vous, je suppose. Sans cela j’aurai sans doute trouvé le temps long puis le drame finalement complaisant. Mais on se doit à ses émotions. Je m’interroge donc. Je pleure rarement au cinéma. Je n’ai pas 62 ans comme il signore Moretti, ni 70 ans tel le Michael Haneke de Amour. Ma mère va bien. La forte probabilité de devenir... [Lire la suite]
27 novembre 2015

Kaboul : vaste manifestation anti-taliban et anti-Daesh

Je découvre tout à l'heure ce texte et ce lien, que Michèle Collery a déposés sur Facebook. Un petit bout significatif, puis le texte, puis le lien.   "Et pendant ce temps, nous (les gens de loin, les Occidentaux, et pas seulement) voyons ces peuples qui souffrent comme dépolitisés, seulement victimes impuissantes d'une situation qui les dépasse, passives devant les quelques milliers de manieurs de Kalashnikov et seigneurs de la guerre qui font la loi dans ces pays en guerre. C'est vrai en Afrique comme au Moyen-Orient ou en... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 septembre 2015

Erri De Luca : Si l'Europe refuse l'asile aux migrants...

Si l'Europe refuse l'asile aux migrants, elle les noie [extrait] par Erri De Luca [on lira le texte complet ici] ~ A force de naufrages, sur terre comme sur mer, l’Europe a progressé dans son vocabulaire: au début des naufrages, elle utilisait le mot "clandestins". Bien des massacres plus tard, elle a appelé ces personnes "migrants", puis "exilés", puis "réfugiés", même si le refuge n’est accordé que dans peu d’endroits. Pour les noyés, pour les asphyxiés dans les camions, ce sont de grandes satisfactions. Avec leurs corps, avec... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 octobre 2013

Banksy, Dumbo et les "rebelles" syriens

Banksy est en résidence sur les murs de New York merci à Laurent
Posté par charles tatum à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 septembre 2013

No war on Syria

Entre la Maison-Blanche et le Capitole, hier, à Washington.
Posté par charles tatum à 08:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 août 2011

Ali Ferzat

[Ce dessin de soutien n'est évidemment pas dû au crayon d'Ali Ferzat, tout bonnement incapable de se servir de ses mains.]
Posté par charles tatum à 01:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 août 2011

Ali Ferzat tabassé à Damas

Ali Ferzat, dessinateur, gêne le pouvoir. Les nervis d'Assad lui écrabouillent les mains Depuis le début de la révolution syrienne, ses caricatures arrachent des sourires ironiques aux protestataires qui les échangent et les commentent sur leurs pages Facebook. Enlevé à l'aube ce jeudi 25 août sur une place centrale de Damas, Ali Ferzat, 60 ans, dessinateur mondialement connu, a été retrouvé tabassé au bord de la route. [ suite ] [ ou ICI ] [ou le site d'Ali Ferzat, peut-être à nouveau accessible] Portfolio 
Posté par charles tatum à 01:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,