06 juillet 2020

Blake Edwards & Co

Afin que nul ne l'ignore : Positif consacre dans son numéro de l'été 2020 (en vente partout) un formidable dossier de soixante pages à Blake Edwards et les siens avec des contributions directes ou non de Richard Quine, Henry Mancini, Peter Sellers, Jack Lemmon, Julie Andrews, Ernst Lubitsch, Jacques Tati, la Panthère rose, Richard Williams  
Posté par charles tatum à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

13 décembre 2019

Le Tati de Taschen

Sur Jacques Tati, mes livres préférés étaient celui de Jacques Kermabon (Yellow Now, 1988), celui de Michel Chion (Cahiers du cinéma, 1987) et deux ou trois Jean-Claude Carrière illustrés par Pierre Etaix. Vient de les rejoindre sur l'étagère le monstrueux et magnifique ouvrage en cinq volumes coordonné par Alison Castle (Taschen, 2019). Près de 1200 pages au total, pas loin de six kilogrammes, des monceaux de documents et des myriades de textes érudits mais joyeux [On y retrouve l'ami Kermabon]. Un rêve pour qui n'a pas besoin de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 janvier 2019

Nos films préférés en 2018 (Nostalgie) : Guy Jungblut

Une année de plus sans vraiment fréquenter les salles. Jugulaire, jugulaire… (25 titres publiés la saison dernière) Je me suis organisé récemment une rétrospective des films « fondamentaux », ceux qui, malgré nous, font de nous ce que nous sommes, ceux de « Cet enfant de cinéma que nous avons été », de l’enfance à l’adolescence. CLIC Allons-y pour une petite cure de nostalgie. 1. Au patronage : Laurel et Hardy (et James Finlayson), Big Business (Œil pour œil, 1929) réalisé par James Horne sur un scénario... [Lire la suite]
02 juillet 2017

Gai dimanche ! à Bologne

[FDJ] Gai dimanche !, Jacques Berr 1935. Bologne n'a pas dit son dernier mot. Témoin, ce court métrage rarissime quoique restauré - écrit et interprété (douze ans avant L'école des facteurs) pars Jacques Tati et le clown Rhum. Bon dimanche.
Posté par charles tatum à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Sophie de Romrée

Dans l’ordre de préférence Birdman or The Unexpected Virtue of Ignorance, Alejandro G. Iñarritu (États-Unis, 2014) La Isla minima, Alberto Rodriguez (Espagne, 2014) Nous trois ou rien, Kheiron (France, 2015) Les Vacances de Monsieur Hulot, Jacques Tati (France, 1953) Trois souvenirs de ma jeunesse, Arnaud Desplechin (France, 2015) Whiplash, Damien Chazelle (États-Unis, 2014) National Gallery, Frederick Wiseman (France-États-Unis, 2014) Mustang, Deniz Gamze Ergüven (France-Turquie, 2015) Lost River, Ryan Gosling... [Lire la suite]
19 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Big Nose Kate

dans l'ordre chronologique The Hound of the Baskervilles, Sidney Lanfield (États-Unis, 1939) Dumb-Hounded, Tex Avery (États-Unis, 1943) Umberto D, Vittorio De Sica (Italie, 1952) Mon chien, Georges Franju (France, 1955) Lady and the Tramp, Clyde Geronimi, Wilfred Jackson, Hamilton Luske (États-Unis, 1955) Mon oncle, Jacques Tati (France, 1958) Zanna bianca, Lucio Fulci (Italie, 1973) Zoltan, Hound of Dracula, Albert Band (États-Unis, 1978) Cujo, Lewis Teague (États-Unis, 1983) The Thing, John Carpenter... [Lire la suite]

20 juillet 2013

Lectures pour tous : Gérard Lenne

Le gardien de la morale [extrait] « [...] Monsieur Hulot aime que la morale règne. Il arpente la plage comme un garde-champêtre les chemins de son village. Il foudroie les couples d’amoureux qui s’embrassent sur la bouche (avec la langue), il tient à leur faire honte. Aux alentours des cabines, il fait la chasse à ces vicieux dont il a repéré le manège, à cet endroit précis où un trou discret, dans le bois, permet aux chenapans d’observer la bourgeoise qui se change à l’intérieur. Lorsqu’il surprend l’un d’eux, il ne pardonne... [Lire la suite]
17 mai 2013

La novlangue à la Poste belge, et un court métrage

.. pendant ce temps-là, au royaume de Belgique [où le Palais des Beaux-Arts a été rebaptisé "Bozar" (avec un z, comme dans bazar), où la Cinémathèque royale est devenue "Cinematek" (sans article, comme au Japon) et la plus vénérable Médiathèque du pays s'est transformée en un groupement de PointCulture (sans espace mais avec la cap, comme en allemand)], le changement c'est tous les matins. Dernière trouvaille sémantique de l'ex-service public chargé de l'acheminement et de la distribution du courrier (ça ne s'appelle plus la Poste... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 22:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 avril 2013

Et pour le légume ?

Ce grand classique me fait rire aux éclats depuis quinze ans. À cause du couple Suzy Willy/André Dubois dans Les vacances de M. Hulot ? Comment savoir ?
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 février 2013

Hulot chez les autres

« Un de mes rêves aurait été qu’Hulot tourne dans d’autres films, qu’il y soit figurant. Tout à coup, on l’aurait vu à un arrêt d’autobus, en train d’attendre, ou courant après un taxi. On se serait dit : "Tiens qu’est-ce qu’il fait là, celui-là ?" Et le film aurait continué comme si de rien n’était. Oui, j’aurais beaucoup aimé ça. Mais vous connaissez la méchanceté des gens, ils croient tout de suite que je veux soigner ma petite publicité personnelle, je ne sais trop quoi, alors qu’il s’agissait seulement de voir... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,