13 novembre 2022

Lectures pour tous : Thierry Frémaux / Bertrand Tavernier

J'ai lu avec beaucoup d'émotion le petit livre où Thierry Frémaux consigne témoignages et souvenirs de près d'un demi-siècle d'amitié et de complicité professionnelle et humaine (lyonnaise) avec le cinéaste qui signa une quarantaine de films (dont Philippe Soupault, Coup de torchon et Voyage à travers le cinéma français), président de l'Institut Lumière, auteur de Cinquante ans de cinéma américain et d'Amis américains et cinéphile boulimique [quand on le croisait il fallait avoir en tête tout Delmer, Riccardo et Budd, parmi mille... [Lire la suite]

06 août 2021

Gresham, suite

Emmanuel Lefauvre apporte des précisions sur les éditions françaises de Nightmare Alley (Le charlatan). « C’est vrai que le film vaut mieux que ce qu'en disent Tavernier et Coursodon. La Série Noire n'est pas l'édition française originale du roman. Il a été publié en 1948 chez Julliard puis plusieurs fois réédité, notamment dans l'excellente collection "Série B" chez Christian Bourgois [1986]. Quelques couvertures françaises, voir ICI. Les couvertures de la collection "Série B", ICI. » Merci, Emmanuel. J'ignorais tout de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
05 juillet 2021

Positif

Le numéro d'été de Positif, la revue de cinéma préférée des Lyonnais et des cinéphiles, est sorti.
Posté par charles tatum à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mars 2021

Bertrand Tavernier, historien du cinéma grolandais

Merci à Groland le Zapoï ~
Posté par charles tatum à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2021

Bertrand Tavernier 1941-2021

Avec qui parler désormais de Daves, d'Ulmer, de Freda ?
Posté par charles tatum à 15:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 octobre 2019

Lumière 2019, 13

Lumière 2019, dernier plan avant Saint-Exupéry
Posté par charles tatum à 05:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 octobre 2019

Lumière 2019, 12

Le film du début de l'après-midi Le Dernier Sou d'André Cayatte est un film épatant, une espèce de petit film noir, une vraie révélation. C'est le tout dernier film de la Continental, quoique distribué au lendemain de la Libération. (Tourné en 1943, il est sorti en janvier 1946 dans l'indifférence générale.) C'est une histoire d'aigrefin: des histoires d'escroquerie, ça donne souvent lieu à des films légers, mais là, pas du tout, le récit devient de plus en plus noir, y compris dans le dernier tiers plein de scènes nocturnes. Il... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 octobre 2019

Lumière 2019, 11

Retour à Gréville Napoléon a écrit dans ses Mémoires (p.224) : "Junot revint avec une hampe où pendaient des morceaux de ganse..." Il nous avait bien semblé que ça remontait loin.
Posté par charles tatum à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 octobre 2019

Lumière 2019, 7

Dans la série "Forbidden Hollywood" proposée à Lyon : Jewel Robbery (William Dieterle, 1932) est une comédie légère et amorale, une arsène-lupinerie viennoise (ainsi disait ce matin notre excellent maître de cérémonie Bertrand Tavernier) farcie de dialogues à sous-entendus grivois, d'audaces vestimentaires et de quiproquos que la morale réprouve. [Ouf, le Code de production n'allait pas tarder à y mettre de l'ordre.] Kay Francis y est aussi délicieuse que dans le génial Trouble in Paradise qu'elle tourna presque simultanément avec... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 octobre 2019

Lumière 2019, 2

Baby Face, Alfred Green 1933 Prostituée par son père, tenancier d'un tripot-distillerie, Lily finit par faire fortune, à renfort d'intrigues et de coucheries, dans la banque. Un film scandaleux, censuré à sa sortie. Et bizarrement porté au pinacle, trois quarts de siècle plus tard, par certaines "feministes" américaines. Lumière : "Lily est une victime, victime des hommes et d’un père indigne qui a abusé d’elle. Elle s’affranchit à la mort de ce dernier, appliquant ce qu’un grand lecteur de Nietzsche lui conseille : prendre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,