13 avril 2010

Le jazz que je préfère (19) Philippe Elhem

J’ai demandé à quelques amis et comparses d’établir la liste de leurs 25 albums de jazz préférés. (...) Pour voir l'historique de la série, cliquer sur "jazz 25", dans les tags, au bas du présent billet. Pour le mode d'emploi, cliquer ICI.  Aujourd'hui : Philippe Elhem ~ AMM, « New Foundland », 1992, Matchless. Fred Anderson & Harrison Bankhead, « The Great Vision Concert », 2003, Ayler Records. Anthony Braxton, « The Complete Arista Recordings of Anthony Braxton », 1974-1980, rééd. 8CD... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 septembre 2009

Lennie Tristano : You don't know what love is

Second extrait du concert de Copenhague (1965) Voici ce qu'écrivait Thierry Horguelin, il y a presque trois ans, sur le raffiné Locus Solus « Ce n’est jamais sans émotion qu’on voit jouer Lennie Tristano. D’abord parce que ses prestations filmées sont rarissimes, Tristano s’étant très tôt retranché de la scène pour vivre en ermite dans son domicile new-yorkais, transformé en cours privé et en studio d’enregistrement. Ensuite parce que c’est un spectacle fascinant que celui de cet homme retiré dans son monde intérieur, cécité... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 septembre 2009

Lennie Tristano : Tangerine

Lee Konitz, à propos de Tristano et du jazz cool « Cool jazz always had a negative connotation, so that was a bit of a problem. It was compared to hot jazz, and seemed to lack something. These labels, I think, separated the white and the black. As far as I'm concerned, Lennie Tristano's music was the manifestation of cool jazz. It was not Miles' nonet - that was cool chamber music, a kind of arranger's workshop. Of course, there were great soloists on that record, but they were incidental to the arrangements. But for improvised... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,