22 novembre 2009

Dorothée Blanck (album) 2

époque Cléo de 5 à 7 avec Gene Kelly : Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy c.1986 (photo : Pierre Loudmer) photo : Roger Noiseau Cinémonde, 1965 © Distinghin (et Brando a le dernier mot)
Posté par charles tatum à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 mars 2009

Jacques Demy à Rochefort

Voici un cliché intrigant, pris à l'été 1966 sur le tournage des Demoiselles. On en aime tous les détails, le caban en vrac, la gapette de marin pêcheur, la clope aux doigts, le parasol orange, le mégaphone (la photographe, une certaine Agnès Varda, se soucie du cadre et déteste le vide, c'est connu), le cinéaste en plein boulot, son indifférence à l'objectif... mais surtout ce bras musclé qui semble exiger avec une énergie vengeresse qu'on expulse sur-le-champ le grand Jacques... parce qu'il s'est trompé de siège ?    ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2009

Les fiancés du pont Mac Donald

Godard et Karina, acteurs burlesques Extrait de Cléo de 5 à 7, Agnès Varda, 1962
Posté par charles tatum à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 décembre 2008

Hotties reading 19 (Jacques Demy)

© Giancarlo Botti Jacques est le premier metteur en scène qui m'ait vraiment regardée, vue. Quelque chose m'a révélée, rassurée et confortée dans l'idée que je pouvais faire quelque chose auquel je ne croyais pas beaucoup, non pas parce que j'avais des doutes, mais parce que j'avais un doute beaucoup plus profond, sur l'idée qu'on peut faire quelque chose de particulier, qu'on est unique. Oui, il m'a donné le sentiment que j'étais unique. L'univers de Jacques Demy m'a profondément marquée. Une fragilité, quelque chose de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2008

Treize à table aux Kerguelen

« Quels sont les douze films français que tu emporteras quand tu décideras d'échouer pour de bon aux Kerguelen ? » On me pose si souvent la question que j'ai fini par me pencher là-dessus. Pourquoi douze ? sans doute à cause des huîtres. Pourquoi les Kerguelen ? parce que grâce aux manchots, phoques, baleines et éléphants de mer qui en constituent la faune naturelle, sans parler des pensionnés de la marine marchande qui y dessèchent paisiblement leurs vieux jours, l'archipel est nettement moins sinistre que l'habituelle "île... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
10 septembre 2008

À Nantes, Nantes et Demy

Dominique Sanda, Richard Berry : Une chambre en ville Ciné-Tamaris et Arte Vidéo, comme on les aime !, viennent de confirmer la publication prochaine en DVD de l'œuvre intégrale de Jacques Demy. (À l'exception semble-t-il de la Table tournante. Ce documentaire est signé officiellement par son ami le réalisateur Paul Grimault, au travail duquel il est consacré.) Dans un beau coffret contenant une douzaine de rondelles argentées, seront réunies des copies restaurées-comme-neuves des dix-sept films du magicien des bords de Loire et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 juillet 2008

Les demoiselles

« À midi, chez Agnès Varda, rue Daguerre, son enclave de glaneuse au coeur fidèle et de conservatrice de l'éphémère. Tandis qu'elle monte un docu autobiographique, sa fille Rosalie et son petit-fils Valentin préparent avec amour le coffret DVD de l'intégrale Jacques Demy. Tous les chers fantômes de l'ami rêvé, bientôt à portée de notre désir. Filmés côte à côte, Agnès et moi évoquons nos souvenirs de tournage du documentaire Les Demoiselles ont eu 25 ans dont j'avais eu l'idée, en marge de la fête anniversaire organisée par la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,