26 décembre 2011

Pourquoi filmez-vous ? (Jacques Demy)

« Pourquoi je filme ? Parce que j’aime ça, parce que ça bouge, parce que ça vit, parce que ça pleure, parce que ça rit, parce qu’au ciné on est dans le noir, on est au chaud, entre un mec qui vous fait du genou et une nana qui enlève le sien, devant un con qui parle trop fort, derrière un génie aux cheveux ébouriffés qui vous empêche de lire les sous-titres, parce que ça danse, parce que ça chante, alors je plane, parce que c’est beau, parce que filmer c’est comme une femme, c’est comme un homme, ça peut faire mal, ça vous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 21:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mai 2011

Dorothée Blanck

De Cléo de 5 à 7 (Varda, 1962) aux Herbes folles (Resnais, 2008) en passant par Qui êtes-vous Dorothée Blanck, le film-enquête que Haydée Caillot lui a consacré, Miss Blanck m'a toujours un peu intimidé, allez savoir pourquoi. Quelqu'un aura-t-il la bonne idée, un jour, de l'inviter à Bruxelles (où elle vint souvent se balader en compagnie de Jacques Sternberg). Nous pourrions lui exprimer notre affection et égrener des souvenirs avec elle autour de quelques bons films (elle en a fait une tripotée)... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:20 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mai 2010

William Lubtchansky

William Lubtchansky, directeur de la photographie né en 1937, est mort. Entre 1966 (Elsa la rose de Varda, son premier film, voir ci-dessous) et l'année dernière (36 vues du pic Saint-Loup de Jacques Rivette), il avait photographié, comme dirait Guitry, des films de Jacques Doillon, Jean-Marie Straub & Danièle Huillet, Claude Lanzmann, Jean-Luc Godard, Juliet Berto, Jean-Louis Comolli, Alain Corneau, Marco Ferreri, Jean-Pierre Mocky, Peter Brook, Otar Iosseliani, Philippe Garrel, sans oublier Jacques Rivette et Agnès Varda déjà... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 novembre 2009

Dorothée Blanck (album) 1

« Après avoir posé pour Fernand Aubry, Alexandre, Jacques Brissot, Corbellini, Jean Gabriel Domergue, Max Papart, Fabre de Thierrens, Dorothée Blanck fut le dernier modèle de Joseph von Sternberg. Danseuse au Théâtre du Châtelet, au Mogador, puis comédienne pour Agnès Varda, Jacques Demy, Peter Ustinov et d'autres, elle tourna en plus une vingtaine de courts-métrages: Philippe Durand, Patrice Leconte, Philippe Labro, Haidée Caillot, Philippe-Emmanuel Sorlin, Frédéric Tachou, fût hôtesse au Club Med, moniteur de yoga: Observateur,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 novembre 2009

Dorothée Blanck (album) 2

époque Cléo de 5 à 7 avec Gene Kelly : Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy c.1986 (photo : Pierre Loudmer) photo : Roger Noiseau Cinémonde, 1965 © Distinghin (et Brando a le dernier mot)
Posté par charles tatum à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 mars 2009

Jacques Demy à Rochefort

Voici un cliché intrigant, pris à l'été 1966 sur le tournage des Demoiselles. On en aime tous les détails, le caban en vrac, la gapette de marin pêcheur, la clope aux doigts, le parasol orange, le mégaphone (la photographe, une certaine Agnès Varda, se soucie du cadre et déteste le vide, c'est connu), le cinéaste en plein boulot, son indifférence à l'objectif... mais surtout ce bras musclé qui semble exiger avec une énergie vengeresse qu'on expulse sur-le-champ le grand Jacques... parce qu'il s'est trompé de siège ?    ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2009

Les fiancés du pont Mac Donald

Godard et Karina, acteurs burlesques Extrait de Cléo de 5 à 7, Agnès Varda, 1962
Posté par charles tatum à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 octobre 2008

Treize à table aux Kerguelen

« Quels sont les douze films français que tu emporteras quand tu décideras d'échouer pour de bon aux Kerguelen ? » On me pose si souvent la question que j'ai fini par me pencher là-dessus. Pourquoi douze ? sans doute à cause des huîtres. Pourquoi les Kerguelen ? parce que grâce aux manchots, phoques, baleines et éléphants de mer qui en constituent la faune naturelle, sans parler des pensionnés de la marine marchande qui y dessèchent paisiblement leurs vieux jours, l'archipel est nettement moins sinistre que l'habituelle "île... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
10 septembre 2008

À Nantes, Nantes et Demy

Dominique Sanda, Richard Berry : Une chambre en ville Ciné-Tamaris et Arte Vidéo, comme on les aime !, viennent de confirmer la publication prochaine en DVD de l'œuvre intégrale de Jacques Demy. (À l'exception semble-t-il de la Table tournante. Ce documentaire est signé officiellement par son ami le réalisateur Paul Grimault, au travail duquel il est consacré.) Dans un beau coffret contenant une douzaine de rondelles argentées, seront réunies des copies restaurées-comme-neuves des dix-sept films du magicien des bords de Loire et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 juillet 2008

Les demoiselles

« À midi, chez Agnès Varda, rue Daguerre, son enclave de glaneuse au coeur fidèle et de conservatrice de l'éphémère. Tandis qu'elle monte un docu autobiographique, sa fille Rosalie et son petit-fils Valentin préparent avec amour le coffret DVD de l'intégrale Jacques Demy. Tous les chers fantômes de l'ami rêvé, bientôt à portée de notre désir. Filmés côte à côte, Agnès et moi évoquons nos souvenirs de tournage du documentaire Les Demoiselles ont eu 25 ans dont j'avais eu l'idée, en marge de la fête anniversaire organisée par la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,