13 novembre 2016

Lupita Tovar dans "Santa"

Jean-Pierre m'apprend la mort de Lupita Tovar, à l'âge de 106 ans. Native d'Oaxaca, Mexique, elle avait joué dans un Dracula d'Universal à destination du public hispanique. On la voit ci-dessous, vedette de Santa (Antonio Moreno, 1931), le premier film mexicain parlant. Noter, ajoute Jean-Pierre, que le réalisateur, Antonio Moreno, allait jouer vingt-trois ans plus tard dans L’Etrange Créature du lac noir...
Posté par charles tatum à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 novembre 2016

Loin de la charogne versaillaise

Un fragment du Départ (1967), le film belge de Jerzy Skolimowski. Peut-être le meilleur Léaud (les Godard mis à part). Comme on est loin, dans l'espace et dans le temps, de l'hymne aux charognes versaillaises...   Sa partenaire est Catherine Dupont, la voix est celle de Christiane Legrand et, sauf erreur, le compositeur est Krzysztof Komeda, le vieux complice de Skolimowski.
Posté par charles tatum à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
29 septembre 2016

Ally McBeal for ever (& Barry White)

A Mister Kelley, Mister White, Benoît Duteurtre [Nostalgie d'un siècle passé, où l'on cherchait chaque matin dans Libération, l'article où Louis Skorecki évoquerait Ally McBeal et sa bande]  
Posté par charles tatum à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 septembre 2016

Far Beyond the Sun / Une singularité nue

Le 18 septembre 1970, dans une banlieue de Stockholm, le petit Lars Johan Yngve Lannerbäck apprend comme tout le monde à la télévision la mort de Jimi Hendrix. Le futur Yngwie Malmsteen, âgé de sept ans, décide de se mettre à la guitare. Quarante-six ans plus tard, "Far Beyond the Sun" est au cœur d'un chapitre mémorable quoique légèrement scatologique de Une singularité nue, le roman maudit de Sergio De La Pava (remarquablement traduit par Claro). Comme quoi, nos vingt ans ne nous lâchent pas d'une semelle.
Posté par charles tatum à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
29 juillet 2016

A love supreme

Pour une fois que l'idée d'amour suprême (levez les yeux vers les nuées pour comprendre) ne donne pas au mécréant que je suis l'envie de dégobiller...   Chef-d'oeuvre.
Posté par charles tatum à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2016

"There Will Never Be Another You"

Sonny Rollins (tenor), NHOP (bass), Alan Dawson (drums), 1965, royaume du Danemark
Posté par charles tatum à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 juillet 2016

La Rochelle 13

Réédition de The Heiress, adaptation par William Wyler (1949) de Washington Square. Splendeur du texte de James, complexité psychologique du récit, magnificence des décors qui permet à Wyler de faire son Albert Lewin (merci Guy), luxe de la reconstitution à la mode Paramount, casting en béton (mais Olivia de Havilland en irrépressible gourde fait par instants peine à voir), tout est là pour composer un chef-d’œuvre du mélo féminin d'après guerre. Et pourtant... On se prend à regretter John Stahl et Douglas Sirk. Mais bon, on... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
24 juin 2016

"Flying Home", Jean-Baptiste Illinois Jacquet, 1942

Puisque nous sommes le 24 juin, je souhaite une bonne fête, des amours trépidantes et une longue vie à tous les Jean et Jean-qqchose de la région et d'ailleurs. On écoute le premier d'entre eux, Jean-Baptiste Illinois Jacquet (1922-2004), qui joue ici du ténor avec l'orchestre du vibrant Lionel Hampton. Son solo de 64 mesures sur Flying Home - il avait vingt ans - est légendaire, nous souffle Philippe Carles qui compte beaucoup pour nous. Mettez du volume, sans quoi ça ne sert à rien.
Posté par charles tatum à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 juin 2016

The world is full of fools

Kevin Coyne, 1979
Posté par charles tatum à 04:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2016

"Ravachol" ce soir à la télévision

Nous en parlions ici même l'an dernier, il avait été déprogrammé à la suite des attentats parisiens de novembre, RAVACHOL est diffusé la nuit prochaine, à minuit vingt, sur France 2 ("Histoires courtes"). ~ Le mot de Bernard Cerf, son réalisateur : "Il s'agit du premier film consacré à Ravachol figure emblématique de l'anarchie, qui justifiait l'utilisation des bombes contre la société génératrice d'inégalités, d'injustices et de violence. En comparant la société de la fin du XIX siècle avec celle d’aujourd’hui, les conditions ne... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,