16 décembre 2010

Blake Edwards (1922-2010)

~ ~
Posté par charles tatum à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 décembre 2010

Jean Rollin 7 [Le viol du vampire]

~ dépêche de David Hudson (mubi 16/12) :   «Fangoria has learned of the passing of beloved French erotic-horror filmmaker Jean Rollin. The director died last night, after a long illness. He was 72. Fans of European genre films, especially those coming out of the free-thinking 1970s, are no doubt aware of the work of Rollin — a talented, gentle poet of sensual horror, a man who made personal, lush and haunting works that were often ghettoized alongside the efforts of some of his more crass contemporaries and... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 décembre 2010

Sur mon cou (Le condamné à mort) Genet, Martin

Hélène Martin, 1964. Texte de Jean Genet. ~ « J'ai dédié ce poème à la mémoire de mon ami Maurice Pilorge, dont le corps et le visage radieux hantent mes nuits sans sommeil. En esprit je revis avec lui les quarante derniers jours qu'il passa, les chaînes aux pieds et parfois aux poignets, dans la cellule des condamnés à mort de la prison de Saint-Brieuc. Les journaux manquent d'à propos. Ils commirent d'imbéciles articles pour illustrer sa mort qui coïncidait avec l'entrée en fonction du bourreau Desfourneaux.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 décembre 2010

Satan bouche un coin (le retour)

Il y a deux ans et demi, j'ai déposé sur ce blog le film de Bouyxou et Marongiu. Quelqu'un a eu l'idée bizarre d'en ôter la copie sur YouTube. Quelqu'un d'autre, mieux inspiré, a eu la  idée de le "poster" sur Vimeo. Le revoici donc, tout chaud tout neuf, à la demande générale. J'en profite pour signaler que Pierre Molinier est représenté dans l'exposition «Voyous, Voyants, Voyeurs» consacrée à Clovis Trouille, et qui se tient jusqu'au 16 janvier au musée du Vieux-Château, à Laval. Bonne année. ~ Un film réalisé par Jean-Pierre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 décembre 2010

Jacques Le Glou : Il est cinq heures...

... nous n'aurons jamais sommeil.   Les 403 sont renversées,La grève sauvage est générale,Les Fords finissent de brûler,Les Enragés ouvrent le bal. Il est cinq heures, Paris s’éveille. (bis) Les blousons noirs sont à l’affût,Lance-pierres contre lacrymogènes,Les flics tombent morts au coin des rues,Nos petites filles deviennent des reines. La tour Eiffel a chaud aux pieds,L’Arc de Triomphe est renversé,La place Vendôme n’est que fumée,Le Panthéon s’est dissipé. Les maquisards sont dans les gares,À Notre-Dame... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 décembre 2010

Cheek to cheek

pour Chantal,   Merci au metteur en scène (Mark Sandrich), au décorateur (Van Nest Polglase), au chorégraphe (Hermes Pan), à l'auteur-compositeur de la chanson (Irving Berlin), et à Ginger & Fred. Top Hat, 1935.
Posté par charles tatum à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 novembre 2010

Jerzy Skolimowski à Bruxelles

En ouverture de la rétrospective importante qui lui est consacrée jusqu'à la mi-décembre, Jerzy Skolimowski («Notre ami polonais») présentera mercredi soir, dans les locaux admirablement bien chauffés de la Cinémathèque royale de Belgique, son seizième film, Essential Killing. Tout est indiqué ICI. L'affiche est hideuse, mais ça ne fait rien, on la poste tout de même. Qu'on se le dise et qu'on se dépêche, car la salle de projection est petite. Sko et Vincent Gallo ont reçu, à Venise, respectivement le prix spécial du jury et prix... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 novembre 2010

"Don't waste any time in mourning. Organize." (Joe Hill)

Joe Hill, anarcho-syndicaliste flamboyant et poète de la révolte, a été fusillé dans l'Utah le 19 novembre 1915. Il a fallu pour ça monter une machination et le faire condamner pour meurtre par un jury «populaire». On lira pour s'en souvenir, surtout si on est né un 19 novembre, la biographie qu'en a donnée Franklin Rosemont, parue aux éditions CNT-RP. Quelques heures avant de passer devant le peloton, Joe Hill écrivait à son ami Bill Hayward, de l'IWW, ces mots restés célèbres: «Goodbye, Bill. I die like a true blue rebel. Don't... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2010

Petit minet, avec Darry Cowl

Cherchant dans les tréfonds du oueb, d'autres preuves sonores de la grandeur de Mimi Perrin, je suis tombé sur une ahurissante mais irrésistible cowlerie. Je dédie à Cécile cet extrait que airdeparis a mis à notre disposition. [Mimi a écrit, pour Les Saisons du plaisir, de Jean-Pierre Mocky, une ritournelle que Gabriel Yared s'efforça de mettre en musique à la manière de Quincy Jones. Je finirai par la retrouver.] ~ Darry Cowl et Stephan Airy x
Posté par charles tatum à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2010

Mimi Perrin ("Sur la pointe des pieds tu t'en iras")

  ~ Mimi Perrin n'est plus   « Née le 2 février 1926, Jeannine ‘Mimi’ Perrin avait réussi avec les Double Six le tour de force de chanter et de faire chanter en français des thèmes, chorus compris, de célèbres musiciens de jazz (Gerry Mulligan, Charlie Parker, Dizzy Gillespie...), en choisissant les voix et les mots avec un soin tel que ses arrangements sonnent comme l’original jusque dans la texture et l’articulation. [...] Mimi Perrin se fait connaître dans les années 1950 comme la seule femme pianiste... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,