14 juillet 2015

Dominique Grange : Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية)

"En 2010, je suis allée chanter à Ramallah, en Cisjordanie occupée. J’ai vu dans quelles conditions les Palestiniens vivent, confinés sur ce bout de terre… J’ai vu l’armée d’occupation israélienne dans les rues de Jérusalem-Est et ailleurs. J’ai vu les colonies squattant avec arrogance le sommet de collines volées aux Palestiniens. Et partout où je posais mon regard, j’ai vu le mur de l’apartheid, le mur de la honte... J’ai promis aux gens que j’ai rencontrés là-bas de témoigner de ce que j’avais vu et ressenti, une fois de retour... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 juillet 2015

Miyazaki prépare un petit film, sur une toute petite chenille

Comme nous l'espérions, Hayao Miyazaki n'a pas dit son dernier mot.
Posté par charles tatum à 10:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juillet 2015

Les dents du singe

Les dents du singe (René Laloux), produit par Les Films Paul Grimault, 1960 une suggestion de nos amis Jean Rubak et Amélie Compain
Posté par charles tatum à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 juillet 2015

Couleurs

La chanson des Gants blancs du diable de Laszlo Szabo (1973) est interprétée par Léonie. Musique : Karl Heinz Schäfer
Posté par charles tatum à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2015

Nevermind

Leonard Cohen, toujours là où l'on ne l'attend pas. Générique d'ouverture de True Detective (Saison 2), de Nic Pizzolatto
Posté par charles tatum à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juillet 2015

La nostalgie de l'Uruguay

Dans La tentation des armes à feu, je trouve intrigantes ces quelques lignes sur les aléas d'une mémoire baladeuse entre l’Uruguay et le pays nazairien. « Au-delà même des lieux infiniment nostalgiques comme le bar à tango Sorocabana, la séduction pernicieuse et poétique qu’exerce l’Uruguay, pour qui a grandi en Bretagne, doit beaucoup à cette impression de voyager dans le temps sans se déplacer dans l’espace. Le climat est le même, et les paysages uniformément allongés sur l’horizon du Rio de la Plata, rappellent ceux de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 juillet 2015

Mordillat : haro sur Cousteau et son film naïvement dégueulasse

Là-bas si j'y suis
Posté par charles tatum à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juillet 2015

La Rochelle, 43e, 09

Comme il le fait chaque année, Serge Bromberg est venu à La Rochelle nous offrir un trésor muet issu de ses collections faramineuses, dont il accompagne lui-même la projection au piano. Le plat de résistance était la géniale fantaisie pseudo psychiatrique (le fil rouge du film n'est pas sans rapport avec celui du récent Inside Out de Pixar/Disney, mais beaucoup moins réac et beaucoup plus drôle que ce dernier) de Victor Fleming, When The Clouds Roll By (Cauchemars et superstitions, 1919). Douglas Fairbanks, auteur du sujet de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
29 juin 2015

La Rochelle, 43e, 04

Miguel Gomes et ses contes à dormir debout (Les mille et une nuits) distraient la bobosphère. Yannis Youlountas appelle au combat. Cherchez l'erreur.
Posté par charles tatum à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,