04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (1) Yama Uba et Kintaro

Du 3 avril au 27 mai se tient au Musée d'art japonais de Laeken (périphérie de Bruxelles, à l'ombre du palais royal d'été) une remarquable exposition d'estampes de Kitagawa Utamaro (1753-1806), un des maîtres absolus de l'art de l'ukiyo-e (浮世絵), ou "image du monde flottant". Fragiles et rares, les oeuvres ne sont montrées que pour une durée limitée. 112 estampes seront exposées au total, avec un décrochage partiel et le remplacement d'une quarantaine d'entre elles le 27 avril. Il faudra donc y venir deux fois. Vous en... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (2) Trois beautés de notre temps

Posté par charles tatum à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (3) Le vieux couple marié

Posté par charles tatum à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (4) Dans la maison verte

Posté par charles tatum à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (5) Les amants

Posté par charles tatum à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2012

Kitagawa Utamaro (6) Kenji Mizoguchi

Les dix premières minutes de Cinq femmes autour d'Utamaro de Kenji Mizoguchi (1946)
Posté par charles tatum à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 mars 2012

Lectures pour tous : Caroline Lamarche

Frida Kahlo, Unos cuantos piquetitos, 1935 ~ « Il y a longtemps vivait un homme, à Naha. Il vivait tout seul. Il n’avait personne. Il n’avait qu’une chienne. Sa maison se trouvait à côté d’un arbre. Tous les jours il sortait en quête de nourriture. Il allait travailler sa terre et il revenait à midi. Un jour, en rentrant chez lui, il vit que tout était prêt: les haricots étaient cuits, les tortillas bien chaudes, la maison balayée et en ordre. À partir de ce jour, cet homme, chaque fois qu’il rentrait, trouvait sa maison bien... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 février 2012

René Magritte et le critique pompe-à-merde

  Texte lisible pour les ceusses qui ont l'impudence de nous lire sur l'écran ridicule de leur sillyphone : Monsieur Richard Dupierreux, critique d'art au journal "Le Soir" Bruxelles. Cher Monsieur Dupierreux, La bêtise est un spectacle fort affligeant mais la colère d'un imbécile a quelque chose de réconfortant. Aussi je tiens à vous remercier pour les quelques lignes que vous avez consacrées à mon exposition. Tout le monde m'assure que vous n'êtes qu'une vieille pompe à merde et que vous ne méritez pas la moindre attention.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 janvier 2012

Jeune Demoiselle, d'Ozu

Affiche d'un film perdu de Yasujiro Ozu, Ojosan [Jeune Demoiselle], 1930 [source : mubi ]
Posté par charles tatum à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 décembre 2011

Le retour obsédant du crapaud

Bonnes fêtes !  (The Comforter, 2010, Patricia Piccinini) The Comforter (ainsi que d'autres œuvres de Piccinini, tels les trois bébés poilus de Litter) est visible jusqu'au 15 janvier dans l'exposition « Mémoires du futur. La collection Olbricht », à La Maison rouge, 10 bd de la Bastille, 75012 Paris [ clic ]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,