26 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Roland Carrée

Puisque l’on m’y invite, je me permets avec le plus grand plaisir de fournir une « non-liste » de mes films préférés de l’année 2015, c’est-à-dire des films qui, quels que soient leurs formes, leurs genres et leurs dates de production, m’auront le plus marqué (n’y figure néanmoins aucun long métrage sorti durant cette année, car une autre liste, à venir prochainement, leur sera entièrement consacrée). Pas d’ordre de préférence, les titres étant classés par ordre alphabétique. L’Armée du salut, Abdellah Taïa... [Lire la suite]

19 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Nicolas Thévenin

Moins qu’une liste de films, une suite de moments cinématographiques ou audiovisuels. Ceux qui, en 2015, m’ont le plus profondément marqué ou ému, pour des raisons affectives, esthétiques ou professionnelles. ~ 1. L’Épine dans le coeur de Michel Gondry (France, 2010), 6 avril 2015, cinéma l’Archipel (Paris). En présence du réalisateur ~ 2. Vague à l’âme (Mutant feat. Barbara Carlotti & Tristesse Contemporaine), Clip réalisé par Bettina Armandi Maillard & Flavien Prioreau (France, 2015). CLIC ~ 3. Morte a Venezia... [Lire la suite]
14 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Charles Tatum

I Cavalo Dinheiro, Pedro Costa (Portugal, 2014) Remerciements de Jean-Luc Godard à son Prix d’honneur du cinéma suisse, Jean-Luc Godard (Suisse, 2015) Blackstar, Johan Renck [pour une chanson de David Bowie] (Royaume-Uni, 2015) Hustle [La Cité des dangers], Robert Aldrich (États-Unis, 1975) Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) II Bridge of Spies [Le Pont des espions], Steven Spielberg (États-Unis, 2015) Histoire de Judas, Rabah Ameur-Zaïmeche (France, 2015) L’Innocente [L’Innocent], Luchino... [Lire la suite]
28 juin 2015

La Rochelle, 43e, 02

La revoyure à La Rochelle du dernier film de Visconti, d'après D'Annunzio, nous a donné l'occasion de rendre hommage (in petto, car personne ne semble y avoir pensé ici) à l'immense Laura Antonelli, météore du cinéma libertin italien des années soixante-dix, et morte il y a moins d'une semaine dans la misère et l'oubli. L'Innocente ["Un mélodrame sec, implacable, froid comme la mort, aux allures de requiem", disait Olivier Père] est peut-être bien son meilleur film. Nous ne l'oublierons pas. ~  
Posté par charles tatum à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 juin 2015

La Rochelle, 43e, 01

Depuis plus d'un an, les grilles sont accrochées à la devanture du bouquiniste de la rue Saint-Nicolas, traditionnelle caverne d'Ali Baba des lecteurs rochelais. (Où sont-ils partis ?) Les monceaux de livres sont toujours là, pourtant, et nous font de l'oeil. On nous dit qu'Antoine Favez, le maître des lieux, pourrait soulever les grilles pour les curieux qui l'appelleraient au 05.46.41.77.75. Tentez le coup. Au cinéma : parfait film d'ouverture d'un grand festival international, Mia Madre est affligeant, creux, soporifique et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 juin 2015

La Rochelle, 43e, 00

Prenons d'assaut la quarante-troisième édition du festival de La Rochelle, qui ouvre ses portes tout à l'heure et nous occupera jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Au programme, aussi touffu et varié que d'habitude, on relève des hommages au Français Olivier Assayas, à l'Italien Marco Bellocchio, au Chinois Hou Hsiao-hsien, aux Iraniens de la "Famille Makhmalbaf", une découverte du cinéma géorgien, la vaste section Ici et ailleurs (qui nous épargne bien des voyages à Cannes, Berlin et Venise), une rétrospective intégrale Luchino... [Lire la suite]
06 janvier 2014

Nos films préférés en 2013 : Pascal Bardonnet

Nos héros sont morts ce soir, de David Perrault (France, 2013) Gravity, de Alfonso Cuaron (États-Unis, 2013) La vie d’Adèle, chapitres 1 et 2, de Abdellatif Kechiche (France, 2013) Lolita, de Stanley Kubrick (Royaume-Uni, 1962) Série noire, d’Alain Corneau (France, 1979) Magnificent Obsession, de Douglas Sirk (États-Unis, 1954) Los Olvidados, de Luis Bunuel (Mexique, 1950) Voici le temps des assassins, de Julien Duvivier (France, 1956) Morte a Venezia, de Luchino Visconti (Italie, 1971) Wild at Heart, de David Lynch... [Lire la suite]