10 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Thomas Gombowhicks

Once again, nous allons savamment doser un snobisme insupportable et des goûts douteux assumés avec une morgue incroyable mais qui a le mérite d’être sèche. Nos plus belles découvertes de l’année, hors des films de 2021. Sans hiérarchie, ni ordre particulier.   Born in Flames, Lizzie Borden (États-Unis, 1983) Dans une Amérique uchronique, dix ans après une « Révolution socialiste », l’oppression des femmes et des minorités perdure. L’insurrection va frapper. 100% underground NYC, fauché, inventif, virulent, radical... [Lire la suite]

18 décembre 2019

FDJ 163 : William A. Wellman

Louise Brooks, Richard Arlen, Beggars of life, 1928
Posté par charles tatum à 01:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2019

FDJ 162 : William A. Wellman

Grant Withers, Mary Astor et Grant Withers (x 2), Regis Toomey, Other Men's Women, 1931
Posté par charles tatum à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 septembre 2008

Pamplemousse

Mae Clarke, James Cagney (The Public Enemy, William Wellman, 1931) Billet dédié aux Chiennes de garde, dont les coiffures font beaucoup rire mes amies
Posté par charles tatum à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 août 2008

Une bise et au lit 14

Clara Bow, Ladies of the Mob (William A. Wellman, 1928)
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,