31 août 2017

De la fiction à la falsification, par David Faroult (sur Le Redoutable)

En guise de contrepoison à la campagne d'intox précédant la sortie du film de Hazanavicius, je vous invite à lire et à faire circuler le texte de David Faroult sur Le Redoutable. Lien direct *** De la fiction à la falsification (A propos du Redoutable, de Michel Hazanavicius) [par David Faroult, Débordements, 30 août 2017] Lorsque Michel Hazanavicius s’empare d’une année de la vie de Godard, parmi les 86 disponibles, il choisit de traiter 1968. À travers une libre adaptation du récit romancé qu’en a livré Anne Wiazemsky près de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 mai 2014

Hotties Reading 339 ~ Lectures pour tous

Jean-Luc est partout cette semaine. Ce selfie de la main gauche m'est envoyé par Bern, à qui je souhaite un bon anniversaire. Il est né, en effet, un 25 mai. ~ Lecture pour tous :
Posté par charles tatum à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 décembre 2010

Godard, mon ami, par Daniel Cohn-Bendit

[Trouvé ceci dans le journal de Noël. Je le passe ici in extenso. (Une version réduite se trouve dans Le Monde-papier.) J'ai effacé les intertitres journalistiques, mais l'illustration est de mon initiative.] Quand on me demande depuis quand je connais Godard, je dis: « Depuis A bout de souffle. » Ce film de 1959 est pour moi le film entre les films. Le film contemporain en soi. Un film qui fonctionne à n'importe quelle époque. C'est du punk avant la lettre: « Tu n'as aucune chance mais saisis-la. »Je l'ai vu pour la première fois... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,