Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
le vieux monde qui n'en finit pas
Publicité
le vieux monde qui n'en finit pas
Visiteurs
Depuis la création 1 413 043
Newsletter
Derniers commentaires
willocks
14 juin 2014

Lectures pour tous : Tim Willocks

Lectures pour tous : Tim Willocks
« "Tu adorais les chevaux. Et je dirais qu’ils t’aimaient, et je ne les en blâmerais pas. Tu as retrouvé ma fille dans la plus noire des nuits. Tu as mis Carla dans mes bras. Tu étais avec moi, tu es resté avec moi, tu m’as guidé, à travers le sang, la...
Publicité
Publicité
27 mars 2014

Lectures pour tous : Tim Willocks

Lectures pour tous : Tim Willocks
« Vendredi 18 mai 1565. Baie de Kalkara, le Borgo, Malte. « Le massacre des chiens avait pris trois jours. Aujourd’hui c’était le quatrième. Leur extermination avait été décidée par le grand maître La Valette. Lors du siège de Rhodes, disait-on, La Valette...
22 août 2013

Aujourd'hui, les chiens

Aujourd'hui, les chiens
Feargal, qui inspira le personnage principal du formidable roman de Tim Willocks, Doglands . « Ce livre n'existerait pas sans lui, car il a été inspiré par le peu que je connais de sa vie. Feargal, un maraudeur irlandais aux origines mystérieuses, porte...
21 août 2013

Lectures pour tous : Tim Willocks

Lectures pour tous : Tim Willocks
« Nous ne leur avons jamais fait de mal, grogna Argal. Tout ce que nous avons fait, c’est être leurs plus fidèles compagnons pendant des milliers d’années. Nous avons protégé leurs enfants, leurs maisons, leurs fermes. Nous avons mené leurs troupeaux...
12 juillet 2013

Lectures pour tous : Tim Willocks

Lectures pour tous : Tim Willocks
« Ses yeux étant fermés, il fut tenté de les garder ainsi et de laisser à la Mort le soin de le délivrer. Le bruissement s’approcha; l’herbe remua contre ses jambes. Il ouvrit les yeux. Sa première pensée fut que la Mort, en fin de compte, l’avait emporté...
Publicité
Publicité
16 juin 2013

Lectures pour tous : Tim Willocks

Lectures pour tous : Tim Willocks
« Aspirant un grand coup, Victor Galindez retint son souffle et s’avança dans les flammes. Accroupi, faisant gicler la mousse par brèves saccades devant ses pieds, il pénétra dans une poche sans air et sans flammes. Trop vite, et il se heurtait à l’incendie;...
Publicité
Publicité
Publicité