tetsuya_ishida
L'appel du large se fait pressant. Besoin de repos. Demain, l'Atlantique.
La semaine prochaine, il faudra rendre hommage à Tetsuya Ishida (1973-2005)
dont voici le terrible « Bodily Fluid »