J’ai demandé à quelques amis et comparses d’établir la liste de leurs 25 albums de jazz préférés. C'est gratuit, libre de pub, et il n'y a rien à gagner. Aucun souci commémoratif ne justifie cette opération (mais on aurait pu: cette année, Louis Armstrong aura 109 ans, Albert Ayler 74, Colette Magny 84 et Larry Ochs 61). Pas question non plus d’objectivité ni de consensus, ni de volonté de construire une quelconque « histoire du jazz » idéale et statistique. Il y a pour cela de bonnes encyclopédies et quelques magazines. L’idée était plutôt que chacun creuse son histoire personnelle, son rapport à ces musiques multiples – comment écrire jazz au pluriel ? –, rapport affectif, éphémère et variable (de nombreux participants m’ont déclaré que leur liste aurait été tout autre il y a deux mois et certainement bien différente dans un an). Toutes les règles ont été contournées. On parle de 25 titres ? Les listes varient de 12 à 35. On parle d’albums ? Les auteurs citent des 45 tours aussi bien que des coffrets de douze CD, voire des morceaux isolés ou des photogrammes de  films. On voudrait se cantonner au jazz ? Aucune contrainte académique n’est tolérée: on croisera Count Basie et Derek Bailey, mais aussi Nono et Sinatra, Salvador et Bach,  Soft Machine et Berio. Avanti ! L’ordre de passage est aléatoire. On démarre ce matin. Cela se prolongera jusqu’en juin. Toutes remarques et suggestions, corrections et engueulades sont les bienvenues. Soit par le canal des commentaires publics, soit en me contactant.
[Un clic sur le titre d’un album renvoie presque toujours à la fiche correspondante dans la base de données de la Médiathèque de la communauté française de Belgique.]



Pour lancer l'opération, quoi d'autre qu'un peu de musique ? Millimwa nous fait partager ce Dickie's Dream. Du swing, pour de vrai. Count Basie mène la danse, entouré d'une sacrée équipe - Ben Webster, Coleman Hawkins, Gerry Mulligan, la plus grande de toutes, Billie Holiday (elle ne chante pas, mais murmure à l'oreille de Basie), et quelques autres géants que les mieux informés de nos visiteurs auront bien vite identifiés. Hop !