Scénariste, producteur, réalisateur célébré d'une quarantaine de films dont L'île nue, Onibaba, Les enfants d'Hiroshima, Libido, Strangulation, Edo porn (Hokusai Manga) et Histoire singulière à l'est du fleuve, aimant traiter des sujets sociaux autant que les grands mythes de la culture populaire japonaise, Kaneto Shindo vient de mourir. Né à Hiroshima le 22 avril 1912, il avait un peu plus de cent ans. [Ci-dessous, Kuroneko (Le chat noir)]