Le spectre du jour est celui de la tant regrettée Katia Golubeva (l'actrice a disparu en 2011). Elle apparaît sur un tableau et dans un home-movie que revoit le personnage principal de Peace to us in our dreams, de Sharunas Bartas. ll faudra reparler de ce film magnifique, mélancolique et renoirien de notre acteur-cinéaste lituanien préféré, dont nous n'avions pas de nouvelles depuis Indigène d'Eurasie (2010) [sauf une apparition dans Les salauds de Claire Denis, il y a deux ans]. Il sortira au printemps prochain, et Beaubourg devrait nous offrir alors une rétrospective complète de l'oeuvre de Bartas.

golubeva katarina

~

peace to us

Sharunas Bartas et Lora Kmieliauskaite