« Attendu que, même s’il y avait eu plus de peur que de mal, l’arcade sourcilière gauche de Mlle Bucquoy pissait le sang, et que la violentée souffrait également de contusions diverses "vers le bas des reins", cette plaie ouverte et ces ecchymoses dorsales démontrant qu’elle n’avait pas été l’objet d’un "mouvement d’humeur passager", comme déclaré par l’inculpé sur procès-verbal – "une baffe ou deux maximum" assimilables à un réflexe incontrôlé –, mais victime d’un assaut disproportionné sur une personne de sexe faible, coordonnant l’usage de paumes à demi ouvertes et de pieds à talons ferrés, bref que, d’après le concierge, Roger lui avait "balancé un crochet latéral" en s’aidant du coude, sans respecter les règles minimales de la boxe française, avant de la "savater" au sol ; [...]

« Attendu que M. Marcel Rublin, maître-chien et portier de la Maternelle Chapon, était bravement intervenu pour sauver Mlle Bucquoy, empêcher Roger Lescot de commettre l’irréparable et seconder les agents pris à partie par Tomás Uribe, on lui avait demandé de se rendre au poste de police pour apporter le concours d’un témoignage direct sur l’altercation qui avait ainsi dégénéré, et cela toutes affaires cessantes, à ceci près qu’une fois sa déposition relue, approuvée et contresignée, la conversation avait bifurqué sur un autre événement de fraîche date: "Vous vous souvenez, la mort du gosse, rue Beaubourg, un petit Algérien, ben ça s’est passé sous ma fenêtre" ; [...]

« Attendu qu’en début de soirée, ce même vendredi 22 mars, cent cinquante étudiants s’étaient réunis sur le campus de Nanterre, exigeant la libération de six manifestants accusés d’avoir saccagé une agence American Express lors d’un défilé contre la guerre au Vietnam, et que ces trouble-fête avaient rejoint le bâtiment administratif, bousculé le chef du personnel et son assesseur, gravi au pas de course les huit étages menant à la salle du conseil, palabré plusieurs heures sur place pour rédiger puis voter à la quasi-unanimité un appel à une "université ouverte" et enfin quitté les lieux de leur forfait avant l’arrivée imminente de la police, non sans laisser dans un couloir cette phrase écrite à la bombe de peinture: PROFESSEURS, VOUS ETES VIEUX, VOTRE CULTURE AUSSI, graffiti sans rapport direct avec notre affaire, mais qui nous remet dans le bain du malaise civilisationnel de cette époque ; [...] »

Il se pourrait donc que Encore heureux, d’Yves Pagès (L’Olivier, 2018), soit le livre le plus drôle que nous ayons lu en ce mois de janvier.

~~~

yvespagès