21 août 2017

Les films du jour

1960 - The bellboy 1961 - The errand boy 1961 - The ladies man 1963 - The nutty professor 1964 - The patsy 1965 - The family jewels 1966 - Three on a couch 1967 - The big mouth 1970 - One more time 1970 - Which way to the front ? 1972 - The day the clown cried 1980 - Hardly working 1983 - Smorgasborg 1992 - Comment vont les enfants (Boy) Plus un palanquée de Frank Tashlin et une brouettée de Norman Taurog
Posté par charles tatum à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 août 2017

Resnais en série

Curieux. Dans Halt and Catch Fire [0309], deux petits génies de l'informatique et futurs maîtres du Web feignent de découvrir le jeu de Nim (dans sa variante Marienbad, popularisée en 1961 par le film des deux Alain). Je me rappelle quelques lycéens un peu matheux qui s'amusèrent, dans le sillage du film, à comprendre la démonstration de Charles Bouton et la manière de gagner à tous les coups de manière non intuitive. Et alors ? Et alors, rien.
Posté par charles tatum à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juillet 2017

Hotties Reading 486

Maureen O'Hara, This Land is Mine, Jean Renoir 1943
Posté par charles tatum à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2017

Hotties Reading 485

Billie Dove, années vingt
Posté par charles tatum à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2017

Hotties Reading 483

Jean-Luc Godard
Posté par charles tatum à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2017

Bologne, c'est fini

Bologne 2017 (Il Cinema Ritrovato, 31e) est bouclé. Avons beaucoup transpiré, pas mal marché, connu un sommeil modérément reconstituant, souvent papoté et consommé une nourriture de premier choix en compagnie de personnes de qualité. Vu en neuf jours quelque trente-cinq films de diverses durées venus de France, des États-Unis, d'Iran, d'Italie, du Japon, du Mexique et de Suède. Pas une seule fois, on n'a vu le moindre personnage user d'un téléphone portable ou se trémousser dans une boîte de nuit. [Exception faite de Saturday... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

02 juillet 2017

Copacabana, depuis Bologne

[FDJ] Mitt hem är Copacabana (Chez moi à Copacabana), Arne Sucksdorff 1965 Bologne, dimanche midi. Diantre. Bénis soient les restaurateurs (ici, le Svenska Filminstitutet) et le numérique.
Posté par charles tatum à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2017

Gai dimanche ! à Bologne

[FDJ] Gai dimanche !, Jacques Berr 1935. Bologne n'a pas dit son dernier mot. Témoin, ce court métrage rarissime quoique restauré - écrit et interprété (douze ans avant L'école des facteurs) pars Jacques Tati et le clown Rhum. Bon dimanche.
Posté par charles tatum à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juillet 2017

The house of prostitution of the Sisters of St. Francis [Thanks to Monte Hellman]

A man is driving down a deserted stretch of highway when he notices a sign out of the corner of his eye... It reads: SISTERS OF ST. FRANCIS HOUSE OF PROSTITUTION 10 MILES He thinks this is a figment of his imagination and drives on without second thought. Soon he sees another sign which reads: SISTERS OF ST. FRANCIS HOUSE OF PROSTITUTION 5 MILES Suddenly he begins to realize that these signs are for real and drives past a third sign saying: SISTERS OF ST. FRANCIS HOUSE OF PROSTITUTION NEXT RIGHT His curiosity gets the best of... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juin 2017

Retour du péplum

Bientôt nous reparlerons d'Hercule, de ses avatars et du péplum en général en compagnie de Steve (Stefano) Della Casa et de Marco Giusti. Chaque chose en son temps.
Posté par charles tatum à 00:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,