cannes_02b

«  Pas de trempette sans bouée pour la vamp, habituée à barboter dans la piscine en forme de cœur de sa villa hollywoodienne. Après sa mort dans un accident de la route, en 1967, des plans d'un reportage tourné pendant ce séjour cannois de 1958 seront utilisés dans un film de montage produit par Dick Randall, The Wild Wild World of Jayne Mansfield. Son passage au Festival sera également évoqué en 1980 dans The Jayne Mansfield Story, une biopic de Dick Lowry où Loni Anderson jouera son rôle (celui de Mickey Hargitay sera tenu par Arnold Schwarzenegger). » [Dans les coulisses de Cannes, Jean-Pierre Bouyxou, Glénat, 2010] Jayne Mansfield 1958 (c) Paris Match / Scoop / Philippe Le Tellier