29 juin 2015

La Rochelle, 43e, 03

Le spectre du jour est celui de la tant regrettée Katia Golubeva (l'actrice a disparu en 2011). Elle apparaît sur un tableau et dans un home-movie que revoit le personnage principal de Peace to us in our dreams, de Sharunas Bartas. ll faudra reparler de ce film magnifique, mélancolique et renoirien de notre acteur-cinéaste lituanien préféré, dont nous n'avions pas de nouvelles depuis Indigène d'Eurasie (2010) [sauf une apparition dans Les salauds de Claire Denis, il y a deux ans]. Il sortira au printemps prochain, et Beaubourg devrait... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 août 2012

Pour Carax, une lampée de Sparks

Entre deuxième et troisième vision de Holy Motors, une lampée de Sparks qui nous secoue les puces (How Are You Getting Home). Pour la scène où Denis-déguisé-en-Léos se met à la gauloise verte pour une conversation frissonnante papa-fifille, dans une R6 pourrie, avec Nastya Golubeva Carax.   [merci à Didier, qui a trouvé le bon fichier]
Posté par charles tatum à 14:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 août 2011

Katerina Golubeva

Née à Leningrad en 1966, Katerina Golubeva est morte ces jours-ci à Paris. Elle débarqua en Europe au début des années quatre-vingt-dix, où elle mena pendant une douzaine d'années une carrière météorique d'actrice et scénariste. Elle nous laisse une poignée de films essentiels, tournés avec autant de cinéastes chers à notre coeur. Sharunas Bartas (Trois Jours 1992, Corridor 1995, Few of Us 1996), Léos Carax (Pola X, 1999), Claire Denis (J'ai pas sommeil 1994, L'Intrus 2004), Bruno Dumont ( Twentynine Palms 2003). Sur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,