17 juillet 2019

Lady Day

« Il m’a retrouvée... Il a mis un pied devant l’autre, dans ses écrase-merde à semelle crêpe... Il a suivi son ombre, elle ne risquait pas de le bousculer... Un vieux marcheur, Lester Willis Young !... Il suivait depuis le point du jour des filles qu’il avait inventées, des filles de derrière sa tête... Il en a épousé d’autres... Elles s’en sont allées toutes seules, vers les autobus... Moi, sur le trottoir d’en face, j’aguichais la pire espèce... Décolleté, retroussis, émail roussi, serviette éponge, poire à lavement...... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 03:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 juin 2019

Ce n'est pas du Fénéon

A Nantes, quatorze personnes sont tombées dans la Loire vendredi soir, lors d'une charge de police pendant la Fête de la musique. Un jeune homme est porté disparu. On ignore s'il est tombé à l'eau. ~ C'est beau comme une Nouvelle en trois lignes de l'admirable Félix Fénéon (1861-1944). Mais non. C'est la moelle d'une dépêche d'agence reprise par Ouest France (édition de Nantes) daté du 24 juin 2019.    
Posté par charles tatum à 20:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2019

Médiathèque en péril : PoingCulture : On se mobilise à Bruxelles

~ Suite à la carte blanche publiée dans "Le Soir", suite aux autres prises de position publiques de soutien, nous voulons rendre notre mobilisation présente dans l'espace public, hors des réseaux sociaux.~Nous vous invitons à nous rejoindre au rassemblement de soutien qui aura lieu ce vendredi 21 juin à 17h00 devant le PointCulture Bruxelles (145 rue Royale)~Oui, nous croyons, comme : • les personnalités des milieux artistique, cinématographique, musical et académique signataires de la carte blanche,• les 11 000 signataires de la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2019

Lectures pour tous : Pierre Goldman [Archibald Rapoport]

« La beauté et le plaisir naissent du sol pourri des malheurs extrêmes, dit Liouba: sous la beauté de cette musique, son extraordinaire sensualité, il y a l’atrocité du travail servile effectué sous la cravache des maîtres et contremaîtres; toute la musique afro-cubaine porte la marque originelle du temps de l’esclavage comme le nègre affranchi conserve la trace des fers et du fouet. Aussi n’est-elle jamais complètement frivole: le tambour y palpite toujours, et le tambour, cet incessant tambour sensuel, s’il appelle l’amour,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 juin 2019

Pensées pour Yannis, agressé par des fascistes au Pirée

Un ami commun nous écrit. Toutes nos pensées et nos voeux de rétablissement pour l'ami Yannis. CLIC   > Yannis Youlountas a été agressé par des néo-nazis, hier soir au Pirée. > Il a passé la nuit à l'hôpital. > > Yannis semble avoir été suivi après être sorti du centre social autogéré > Favela, alors que la nuit venait de tomber. Il portait un tee-shirt au > logo de Favela qu'on venait de lui donner. Ses blessures ne sont pas > graves. Il se remet doucement, mais a été un peu choqué. Il souffre à la >... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juin 2019

Violence urbaine et éjaculation précoce

« Je ne condamne pas la violence de ceux que les destructeurs de la vie et de son environnement appellent "casseurs", je réprouve seulement l’inconséquence d’une telle rage. Oui, elle atteint, à la lueur des cocktails Molotov, à de brefs éclats de lucidité jubilatoire. Oui, elle rompt par ses cris l’ennuyeux ronron d’une survie programmée. Dans la liberté qu’elle s’octroie, elle soupçonne qu’une autre vie est possible. Avec moins d’angoissante frénésie, avec un meilleur discernement, le "casseur" s’offrirait des satisfactions... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mai 2019

Jean Epstein, vol. 2, toutes z'affaires cessantes

Chaud devant ! « En 1920, Jean Epstein a vingt-trois ans. Il rêve toujours de littérature, pressent sans doute que créer fait “vivre plus et davantage”, croit dur comme fer que la poésie existe et est bien réelle, et sait déjà que toute connaissance est connaissance d’amour et de raison. Mais il ignore encore que s’ouvre devant lui une décennie fantastique au cours de laquelle, dans la ferveur d’une création continue, il s’invente non seulement cinéaste, mais aussi écrivain de cinéma ; une décennie au fil de laquelle, une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 mai 2019

Hotties Reading 577

Ulrike Meinhof, 1968
Posté par charles tatum à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2019

Un peu de lecture, pour mourir moins sot

« Les prophètes du mensonge décrypte les techniques de persuasion et les motifs psychologiques de l’agitation fasciste des années 1940 aux États-Unis. [...] Les auteurs dégagent les thèmes récurrents, schème argumentatifs et procédés rhétoriques de cette démagogie pour en révéler le sens implicite et, surtout, la signification politique. L’ouvrage montre comment le malaise social engendré par les sociétés capitalistes modernes est exploité pour enflammer les esprits, détourner les émotions vers des "ennemis" (l'Autre, le Juif,... [Lire la suite]
13 mai 2019

Brisseau périlleux, par Camille Nevers

Libération publie un article remarquable de Camille Nevers. Il me met les larmes aux yeux.Je le vole, je vous le copie ici. [Je vous fais grâce du châpo à la syntaxe crapoteuse, dont j'aime à penser qu'il lui a été imposé par le rédacteur en chef.] ~ Brisseau périlleux L’un des plus grands cinéastes français est mort. Il a rejoint cet outre-monde des grands cinéastes disparus. «Ceux que nous pleurons ne sont pas les absents, ce sont les invisibles.» Entre Victor Hugo à qui est empruntée la citation et Simone Weil, le marquis de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,