22 juin 2022

Lectures pour tous : Roberto Bolaño

« Ensemble, montés sur la Benelli qu’à l’époque j’avais fini par maîtriser, nous essayâmes de visiter tous les bains de Mexico, guidés par une ardeur absolue qui était un mélange d’amour et de jeu. Jamais nous n’y parvînmes. Bien au contraire, à mesure que nous avancions s’ouvrait autour de nous l’abîme, la grande scénographie noire des bains publics. De même que le visage caché d’autres villes réside dans les théâtres, les parcs, les quais, les plages, les labyrinthes, les églises, les bordels, les bars, les cinémas bon... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Jean-Pierre Bouyxou

Dans l’ordre de leur (re)découverte Enter the Dragon [Opération Dragon], Robert Clouse (Hong Kong/États-Unis, 1973) Kiss Me, Stupid [Embrasse-moi, idiot !], Billy Wilder (États-Unis, 1964) Coffy [Coffy, la panthère noire de Harlem], Jack Hill (États-Unis, 1973) Le Million, René Clair (France, 1931) The Tomb of Ligeia [La Tombe de Ligeia], Roger Corman (États-Unis/Royaume-Uni, 1964) Falstaff – Campanadas de medianoche [Falstaff, ou Chimes at Midnight], Orson Welles (Suisse/Espagne, 1965) Terror at Orgy Castle, Zoltan G.... [Lire la suite]
17 janvier 2022

Nos films préférés en 2021 : Chantal Junius

Séries Dopesick, Danny Strong (États-Unis, 2021) Bnei Aruba [Hostages], Omri Givon (Israël, 2013-2016) American Rust, Dan Futterman (États-Unis, 2021) Los favoritos de Midas, Mateo Gil (Espagne, 2020) The Nevers, Josh Whedon (États-Unis, 2021) On the Spectrum, Dana Idisis et Yuval Shafferman (Israël, 2018) See, Steven Knight (États-Unis, 2019-2021) Too Close, Clara Salaman (Royaume-Uni, 2021) Your Honor, Peter Moffat (États-Unis, 2020) ~ Films Supai no tsuma [La femme de l’espion], Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2020) ... [Lire la suite]
30 août 2021

Péret & Bunuel

"S'il est un plaisirc'est bien celui de faire l'amourle corps entouré de ficellesles yeux clos par des lames de rasoir"Les odeurs de l'amour[Benjamin Péret, 1927] Simone Mareuil et la main de BunuelUn chien andalou[Luis Bunuel, 1929]
Posté par charles tatum à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 février 2021

Jean-Claude Carrière 1931-2021

Jean-Claude Carrière est mort, il avait 90 ans.De son incroyable et foisonnante filmographie, on retiendra d'abord Le journal d'une femme de chambre et Belle de jour (Luis Bunuel, 1964 et 1967) et Max mon amour (Nagisa Oshima, 1986)
Posté par charles tatum à 05:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Thierry Horguelin

Films récents Petit Paysan, Hubert Charuel (France, 2017) Dumbo, Tim Burton (États-Unis, 2019) Little Women (Les Filles du docteur March), Greta Gerwig (États-Unis, 2019) The Post (Pentagon Papers), Steven Spielberg (États-Unis, 2017) Sils Maria, Olivier Assayas (France, 2014) très bonne surprise pour qui n’est guère sensible (c’est une litote) à ce cinéaste. Julieta, Pedro Almódovar (Espagne, 2016) Films moins récents Hands Across the Table (Jeux de mains), Mitchell Leisen (États-Unis, 1935) Remember the Night (L’Aventure... [Lire la suite]

27 novembre 2020

FDJ 188 : Aitor Gabilondo

Aitor Gabilondo, à propos de la série télé passionnante qu’il a tirée du roman de Fernando Aramburu [en français chez Actes Sud]. « Patria, c’est un western avec deux femmes. [...] Les hommes de cette génération, ce sont des handicapés émotionnels, incapables de montrer leurs sentiments. [...] Les femmes sont des dures à cuire. Elles ont un amour âpre. Ce sont John Wayne et Burt Lancaster, ces deux femmes. Et leurs filles sont les mêmes dans une version light. » [Le Monde, 21/11] Elena Irureta (Bittori), Ane Gabarain... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 avril 2020

Jess Franco par Jean-Claude Carrière 2012

[mci JiPé]
Posté par charles tatum à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mars 2020

Lucia Bosè 1931-2020

Lucia Bosè, une des grandes stars du cinéma italien de l'après-guerre, vient de mourir à Brieva [Ségovie], victime de la pandémie Covid-19. La voici dans La Settimana (après son élection comme Miss Italie), Non c'è pace tra gli ulivi (De Santis, 1950), Cronaca di un amore (Antonioni, 1950), Nathalie Granger (Duras, 1972), et avec son mari, le matador espagnol Luis Miguel Dominguin.
Posté par charles tatum à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 janvier 2020

Nos films préférés en 2019 : Jacques Kermabon

Apocalypse Now final cut, de Francis Ford Coppola (États-Unis, 1979/2019) Bacurau, de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (Brésil, 2019) Ce magnifique gâteau !, Marc James Roels & Emma de Swaef (Belgique, 2018) C’est ça l’amour, de Claire Burger (France, 2018) Corleone, le parrain des parrains, de Mosco Levi Boucault (France, 2019) The Doll’s Breath, des frères Quay (Royaume-Uni, 2019) Dolor y gloria(Douleur et gloire), de Pedro Almodovar (Espagne, 2019) Être vivant et le savoir, de Alain Cavalier... [Lire la suite]