18 septembre 2017

Lectures pour tous : Laura Kasischke

Rien à voir avec une quelconque actualité. No malice, promis juré. Juste le hasard objectif des lectures qui se télescopent. « Un couple âgé entre dans le bureau d’un avocat. Ils lui expliquent qu’ils sont mariés depuis soixante-dix ans et qu’ils veulent divorcer. L’avocat prend des notes pour lancer la procédure, puis lève la tête et dit : "Je peux vous poser une question ? Pourquoi vouloir divorcer après soixante-dix ans de mariage, pourquoi maintenant ?" À quoi ils répondent : "On voulait attendre que les enfants soient morts."... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2017

Lectures pour tous : Orhan Pamuk

« Parfois, il trouvait insensé de travailler autant pour tout juste gagner de quoi manger alors que tous ceux qui déboulaient en ville s’enrichissaient, acquéraient des biens, des maisons et des terrains, il se disait que la vente de pilaf ne rapportait rien en réalité, mais que ne pas savoir se satisfaire du bonheur que Dieu lui accordait serait de l’ingratitude. Il en avait rarement l’occasion mais, parfois, il comprenait au vol des cigognes que les saisons avaient passé, que l’hiver était terminé, et il sentait que, tout... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juin 2017

lectures pour tous : Norman Spinrad

*** « Car, à présent, Palmer comprenait parfaitement la signification de l’œuvre. Lorsqu’il l’avait entendue, elle s’adressait aux Solariens. Maintenant elle s’adressait aux hommes de partout. Elle parlait d’une perte si grande qu’il faudrait des siècles pour en connaître toute l’étendue. Elle parlait d’un million de villes, bourrées d’histoire et de souvenirs, de mille cultures bouillonnant de ferments féconds depuis des millénaires et transformées aujourd’hui en gaz incandescent, aujourd’hui perdues pour toujours. La race... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 avril 2017

Lectures pour tous : Stig Dagerman

« Il est arrivé un soir, dans une maison en cours de réfection, que deux petits garçons ne veuillent pas s’endormir. Après être sortis de leur lit d’un bond, ils renversèrent les échelles des ouvriers, tachèrent leur pyjama de peinture et appelèrent la centrale téléphonique de la petite localité pour dire à la standardiste d’aller se coucher. Les parents s’efforcèrent tout d’abord de les prendre par la douceur et de les recoucher, mais ils ressortirent aussitôt de leur lit, comme mus par des ressorts, l’heure se fit de plus en... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mars 2017

Panurge : Du bon usage du blé en herbe

« Du blé en herbe, vous faites une belle sauce verte, de légère cuisson stomacale, de facile digestion, qui vous épanouit le cerveau, esbaudit les esprits animaux, réjouit la vue, ouvre l’appétit, délecte le goût, resserre le cœur, chatouille la langue, fait le teint clair, fortifie les muscles, tempère le sang, allège le diaphragme, défraîchit le foie, désopile la rate, soulage les rognons, assouplit les reins, dégourdit les spondyles, vide les uretères, dilate les vases spermatiques, raccourcit les suspenseurs, purge la vessie,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2017

Lectures pour tous : Éric Vuillard

« Dans chaque cimetière, il y a une division pour les pauvres, un petit carré mal entretenu, recouvert d’une lourde trappe, sans croix, sans nom, sans rien. Quelquefois, un galet est posé par terre, un bouquet sec, un prénom est tracé à la craie sur le sol, une date. C’est tout. Il n’y a rien de plus émouvant que ces tombes. Ce sont peut-être les tombes de l’humanité. Il faut les aimer beaucoup. » Éric Vuillard, Tristesse de la terre, 2014  
Posté par charles tatum à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2017

Lectures pour tous : Gérard Guégan et Dorothy Parker (et Hemingway & Hammett)

*** « Gentlemen, comment voulez-vous que je puisse dominer qui que ce soit quand, comme vous venez d’en avoir la preuve vivante, je suis incapable de me faire obéir par les yorkshires ? » Dorothy Parker, aux gitons du FBI qui viennent de perquisitionner sa maison, in Gérard Guégan, Hemingway, Hammett, dernière, Gallimard 2017. ***
Posté par charles tatum à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 février 2017

Lectures pour tous : Aura Xilonen

« Regarde, bonhomme, ça c’est les muscles et il faut les mettre en forme. Là c’est le sterno-cléido-mastoïdien, là les deltoïdes, là les triceps et les biceps. Derrière, c’est le grand dorsal. Là où tu vois tes côtes, t’es censé avoir des muscles qui s’appellent les obliques. Et devant, les abdominaux. Ensuite, y a le fessier et les muscles des cuisses, c’est le quadriceps, qui est composé de quatre muscles: abducteur, adducteur, grand rectum et sartorius. Il y a aussi le biceps fémoral, et plus bas, les muscles du mollet et du... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 01:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 novembre 2016

Lectures pour tous : Caroline Hoctan

« Voilà pourquoi il estime que la forme par excellence de la fiction, de nos jours, n’est plus le roman mais le scénario, le scénario dans toutes ses dimensions, toutes sortes de scénarios, mais surtout, le scénario catastrophe, qui reste le plus passionnant en termes de prospective: décroissance halieutique, biodiversité en chute libre, couche d’ozone en danger, flux rompus, intelligence artificielle hostile, invasion entropique, faillite des États, krach financier, guerre de civilisations, pollution anthropique, terrorisme... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 septembre 2016

Lectures pour tous : Hérault de Séchelles

« Mais ce n’est pas assez de savoir choisir les livres, il faut encore en déterminer la quantité, se bien placer, profiter de ses moments, faire naître les dispositions ; ralentir et accélérer alternativement le mouvement de sa pensée, jouer tour à tour le rôle actif et le rôle passif, enfin savoir se passer de livres. » « Ne jamais parler le premier, si ce n’est de la santé, de la pluie et du beau temps. » Hérault de Séchelles, Codicille politique et pratique d’un jeune habitant d’Épône [Théorie de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,