07 avril 2021

Hotties Reading 672

Pier Paolo Pasolini, Il Decameron 1971
Posté par charles tatum à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2021

Lectures pour tous : Pier Paolo Pasolini

« Begalone ne cessait de tousser avec des raclements et des expectorations qui ressemblaient à des coups donnés avec une louche contre un bidon vide; et sa peau jaune se couvrait d’un coup d’une rougeur qui cachait ses furoncles; on aurait dit que sur ses côtes de crucifié, au lieu de la peau normale, était collée de la viande bouillie. Il alla extraire de la poche de son pantalon un mouchoir déjà tout maculé de petites taches rouges, et en toussant il se tamponna la bouche. [... ] Finalement ça passa, et tout doucement il alla... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mars 2021

Lectures pour tous : Beppe Fenoglio

« [...] chez Tobia on mangeait en règle générale comme chez nous aux jours les plus noirs. À midi comme au souper on nous servait presque toujours de la polenta qu’on parfumait en frottant dessus chacun son tour un hareng suspendu à une poutre par un fil : le hareng n’avait plus figure de hareng, mais nous on continuait à le frotter quelques jours de plus, et celui qui avait le malheur de le frotter plus longtemps qu’il ne fallait, même si c’était Ginotta qui était sur le point de se marier, Tobia le frappait par-dessus la... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 février 2021

Hotties Reading 666bis

Lawrence Ferlinghetti [Yonkers (NY) 1919-San Francisco (Ca) 2021]
Posté par charles tatum à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 février 2021

Charger "Un cinéma musclé"

Epuisé depuis belle lurette, le livre de Monica Dall'Asta, un des fleurons de la collection "Banlieues" [mise en musique par votre serviteur] (Yellow Now, 1992)  est disponible ici. Vous pouvez le télécharger gratuitement. Vous ne le regretterez pas. Il est indispensable.
Posté par charles tatum à 08:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Benoît Chaput

Évidemment, peu ou pas de films en salles pour l’année du confinement (la première année du confinement ?). Il a fallu se rabattre sur le formidable Criterion Channel (qui n’est pas, je le crains, disponible en Europe), ou, épuisés par les frasques de nos deux lutins de trois et six ans et tombant de sommeil au bout d’une demi-heure, sur des séries du souvent navrant Netflix. N’empêche qu’il y a, même en ce lieu, d’inspirantes pépites. À commencer par un des seuls goûts cinématographiques que je partage avec ma fille, les... [Lire la suite]

20 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Jean-Pierre Bouyxou

Dans l’ordre où je les ai (re)vus Tarzan Finds a Son (Tarzan trouve un fils), Richard Thorpe (États-Unis, 1939) La Fille du puisatier, Marcel Pagnol (France, 1940) Le film est déjà commencé, Maurice Lemaître (France, 1951) Titin des Martigues, René Pujol (France, 1938) Les Funérailles de Maud Sinet, Gérard Courant (France, 2018) Pépé le Moko, Julien Duvivier (France, 1937) Divorzio all’italiana (Divorce à l’italienne), Pietro Germi (Italie, 1961) Ces Messieurs de la Santé, Pière [Pierre] Colombier (France, 1934) Jericho,... [Lire la suite]
19 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Philippe Delvosalle et Beata Szparagowska

Wildlife, Paul Dano (États-Unis, 2018) Si c’était de l’amour, Patric Chiha (France, 2020) Brüder der nacht (Brothers of The Night), Patric Chiha (Autriche, 2016) Ganze Tagen suzammen (Entire Days Together), Luise Donschen (Allemagne, 2020) Chun jiang shui nuan (Séjour dans les monts Fuchun), Gu Xiaogang (Chine, 2019) Beolsae (The House of Hummingbird), Kim Bo-ra (Corée, 2018) Braguino, Clément Cogitore (France/Finlande, 2017) Les Mains négatives, Marguerite Duras (France, 1978) Les Charbons ardents, Hélène Milano (France,... [Lire la suite]
15 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Thomas Gombowhicks

Top Parade 2020, sous la bénédiction de Sir Tatum que nous remercions de bien vouloir accueillir une nouvelle fois nos déviances. Once again, nous allons savamment doser un snobisme insupportable et des goûts douteux assumés avec une morgue incroyable mais qui a le mérite d’être sèche. Sans hiérarchie, ni ordre particulier El abrazo de la serpiente (L’Étreinte du serpent), Ciro Guerra (Colombie etc., 2015) Justified, Graham Yost, 6 saisons, (États-Unis, 2010-2015) Merveilleuse série adaptée d’Elmore Leonard, véritable fresque... [Lire la suite]
04 janvier 2021

Nos films préférés en 2020 : Thierry Horguelin

Films récents Petit Paysan, Hubert Charuel (France, 2017) Dumbo, Tim Burton (États-Unis, 2019) Little Women (Les Filles du docteur March), Greta Gerwig (États-Unis, 2019) The Post (Pentagon Papers), Steven Spielberg (États-Unis, 2017) Sils Maria, Olivier Assayas (France, 2014) très bonne surprise pour qui n’est guère sensible (c’est une litote) à ce cinéaste. Julieta, Pedro Almódovar (Espagne, 2016) Films moins récents Hands Across the Table (Jeux de mains), Mitchell Leisen (États-Unis, 1935) Remember the Night (L’Aventure... [Lire la suite]