20 février 2017

Godard au Cinématographe : le programme du lundi 20

Le 20 février 1890, Giovanni Rossi et un petit groupe d'anarchistes de ses amis embarquèrent pour le Brésil. Un peu plus tard, ils fondèrent, près de Palmeira (État du Parana), la colonie expérimentale La Cecilia. Quel rapport avec la poursuite de la rétrospective Jean-Luc Godard, au Cinématographe de Nantes ? A vous de voir. CLIC *** 14h30, Le gai savoir, 1969, 95' 16h30, Week-end, 1967, 95' 18h30, Luttes en Italie, 1970, 76' (Dziga Vertov)
Posté par charles tatum à 02:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 janvier 2017

Nos films préférés en 2016 : Guy Jungblut

Presque sans commentaires cette fois et dans le désordre Un jour avec, un jour sans, de Hong Sang-soo, Corée 2015 Ta’ang, de Wang Bing, Chine 2016 An [Les délices de Tokyo], de Naomi Kawase, Japon 2015 Homo Sapiens, de Nikolaus Geyrhalter, Suisse, 2016 Tikkoun, de Avishai Sivan, Israël 2015 I, Daniel Blake, de Ken Loach, Royaume-Uni 2016 *** Merci à La Rochelle pour la rétro Sordi où j'épingle Mafioso, de Alberto Lattuada, Italie 1962 Detenuto in attesa di giudizio [Détenu en attente de jugement], de Nanny... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Nos films préférés en 2016 : André Joassin

Arrival, de Denis Villeneuve, États-Unis 2016 Posto-Avançado do progresso [Un avant-poste du progrès], de Hugo Vieira da Silva, Portugal 2016 Elle, Paul Verhoeven, France 2016 La pazza gioia [Folles de joie], de Paolo Virzi, Italie 2016 Julieta, de Pedro Almodovar, Espagne 2016 Nakom, de Kelly Daniella Norris & T.W. Pittman, Ghana 2016 The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn, États-Unis 2016 Paterson, de Jim Jarmusch, France-Allemagne 2016 A Perfect Day [Un jour comme un autre], de Fernando Leon de Araona, Espagne 2015 ... [Lire la suite]
09 janvier 2017

Nos films préférés en 2016 : Nicolas Thévenin

1. Bangkok Nites, de Katsuya Tomita, Japon-Thaïlande 2016 2. Do The Right Thing, de Spike Lee, États-Unis 1989 3. Boatman (1993), Below Sea Level (2008), El Sicario, Room 164 (2010), Sacro GRA (2013), Fuocoammare (2016), de Gianfranco Rosi 4. La academia de las musas [L’Académie des muses], de José Luis Guerin, Espagne 2016 5. Ta’ang, de Wang Bing, Chine 2016 6. To Kill a Mockingbird [Du silence et des ombres], Robert Mulligan, États-Unis 1962 7. Flics (2007), Commissariat (2010), de Virgil Vernier et Ilan Klipper, France 8.... [Lire la suite]
04 janvier 2017

Nos films préférés en 2016 : Sylvie Van Hiel

(sans ordre de préférence) Baahubali : The Beginning, de S. S. Rajamouli, Inde 2015 Chasing Banksy, de Frank Henenlotter, États-Unis 2015 Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children, de Tim Burton, États-Unis 2016 Train to Busan, de Yeon Sang-Ho, Corée 2016 Free State of Jones, de Gary Ross, États-Unis 2016 La philo à bras le corps, de Yohan Laffort, France 2015 Ouvert la nuit, d’Édouard Baer, France 2016 Rester vertical, d’Alain Guiraudie, France 2016 Blood on Melies’ Moon, de... [Lire la suite]
08 décembre 2016

Hotties Reading 455

Gina Lollobrigida dans La città si defende, Pietro Germi 1951
Posté par charles tatum à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2016

Rocco se confesse

ROCCO L'étalon italien passe à confesse, par Jean-François Rauger (Le Monde) « Le catholicisme,disait Oscar Wilde, n’est fait que pour les pécheurs et les saints. » Ce documentaire sur Rocco Siffredi, une des grandes (et rares) stars masculines du cinéma pornographique contemporain, vient sans doute rappeler cette évidence. Il relève moins de la description didactique que du portrait hypothétique, de la volonté de tracer les contours d’une personnalité singulière sans passer par les conditions objectives de son... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 octobre 2016

Panorama de l'énucléation

L'art cinématographique de l'énucléation [Jean-François Rauger, in Le Monde] Le nouveau film de Tim Burton, Miss ­Peregrine et les enfants particuliers, met en scène des monstres dont l’obsession est de dévorer les yeux des enfants qu’ils parviennent à capturer. Sans doute peut-on imaginer qu’une des origines possibles de cette idée se trouve dans un des contes d’Hoffmann, L’Homme au sable, conte qui fut lui-même évoqué par Freud lorsqu’il développa sa théorie de l’unheimlich (souvent traduit par "inquiétante étrangeté"). L’homme au... [Lire la suite]
08 juillet 2016

La Rochelle 15

La piu bella serata della mia vita, Ettore Scola 1972. Cette étonnante adaptation par Amidei et Scola d'un roman de Dürrenmatt est un drôle d'objet, mélange un peu branlant de bizarrerie limite fantastique, de charge anti-italienne et d'un concours d'agréable cabotinage à plusieurs voix où Sordi domine sans difficulté un quatuor de vétérans français assez mal doublés (Michel Simon, Pierre Brasseur, Charles Vanel, Claude Dauphin) dans une sorte d'auberge rouge hantée par la pin-up suédoise Janet Agren. Une des curiosités découvertes... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
08 juillet 2016

La Rochelle 14

Suite du parcours dans la carrière d'Alberto Sordi, avec Detenuto in attesa di giudizio (Nanni Loy 1971). Je cite Jacques Lourcelles, qui écrit dans son Dictionnaire : "La dramaturgie [...] ne comporte rien d'autre qu'un long et interminable itinéraire absurde où l'humiliation, la passivité, le désarroi et la frayeur du héros sont les seuls ressorts dramatiques offerts à la curiosité du spectateur. La dénonciation des errements et de la dictature de l'administration judiciaire et carcérale possède, sur le plan formel, une force... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,