12 août 2019

Lectures pour tous: Joyce Carol Oates

« Krull regardait, stupéfait. [...] Se réveillant ensuite à l’aube pour découvrir que ce qu’il avait pris pour la silhouette anormalement rigide de son père appuyé contre un arbre était en fait une épaisse couche de champignons sur le tronc d’un arbre mort. Des strates pâles d’une croissance parasite comme des bardeaux miniatures posés selon un angle uniforme. Krull n’avait jamais rien vu de pareil à ces champignons qui devaient faire quatre mètres de haut, accrochés à l’arbre, dont le pied avait entièrement disparu. Les... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 août 2019

Toni Morrison 1931-2019

Posté par charles tatum à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2019

Céleste Albaret chez monsieur Proust

... C'est sur France Culture, toute la semaine. Restitution de l'entretien jubilatoire que Georges Belmont mena avec Céleste Albaret [1891-1984]. Accessible pendant quelque temps sur le site de la station. CLIC ICI
Posté par charles tatum à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 juillet 2019

Hotties Reading 585

Raymond Queneau, avec chien et baleine [mci Ph!l]
Posté par charles tatum à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juillet 2019

Lectures pour tous : Cécile Wajsbrot

« Certaines chouettes se distinguent à peine de la branche sur laquelle elles se posent, technique naturelle de camouflage, et le harfang des neiges, dans les étendues glacées où il vit et que son duvet immaculé suffit à rappeler, ne se distingue pas plus, s’il ferme les yeux, car s’il les ouvre, l’or s’étend, teintant la neige de reflets éclatants. [...] À l’instant où la tête du harfang tourne, qui sait ce qui pourrait se produire, la fonte des glaces, le creux des abîmes, les grandes fosses marines s’ouvrant, absorbant l’eau... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2019

Alain Petit : une préface à "Les Mémoires de l'oncle Jess", de Jess Franco

Sollicité par l’éditeur, l’ami Alain Petit [dont on aima beaucoup Jess Franco, ou les prospérités du bis, Artus 2015] rédigea une belle préface à l’ouvrage de Jess Franco, Les Mémoires de l’oncle Jess [Serious Publishing, traduit de l’espagnol et commenté par Edgard Baltzer, 450 pages joliment illustrées, 35 €]. Pour des raisons techniques, le texte d’Alain n’a pas trouvé sa place dans l’ouvrage. Le voici, in extenso. J’invite mes visiteurs à le faire circuler.   « Le Petit Jésus s’en va-t-à l’école / En portant sa croix... [Lire la suite]

17 juillet 2019

Lady Day

« Il m’a retrouvée... Il a mis un pied devant l’autre, dans ses écrase-merde à semelle crêpe... Il a suivi son ombre, elle ne risquait pas de le bousculer... Un vieux marcheur, Lester Willis Young !... Il suivait depuis le point du jour des filles qu’il avait inventées, des filles de derrière sa tête... Il en a épousé d’autres... Elles s’en sont allées toutes seules, vers les autobus... Moi, sur le trottoir d’en face, j’aguichais la pire espèce... Décolleté, retroussis, émail roussi, serviette éponge, poire à lavement...... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 03:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juin 2019

Cécile Villaumé et les Guy Môquette

« Cet infanthéisme (Muray, encore), on va le retrouver dans l’écriture dite inclusive par exemple. Être outré parce qu’en grammaire le masculin l’emporte sur le féminin, c’est une réaction de CP. Et d’ailleurs que des universitaires refusent de voir que le masculin est en français l’héritier du masculin et du neutre, c’est gênant. Après, je soupçonne les plus ardents des thuriféraires de ce sabir d’utiliser cette cause pour masquer leur manque de travail. Les universitaires qui fondent leur carrièrre là-dessus passent pour des... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 juin 2019

Ce n'est pas du Fénéon

A Nantes, quatorze personnes sont tombées dans la Loire vendredi soir, lors d'une charge de police pendant la Fête de la musique. Un jeune homme est porté disparu. On ignore s'il est tombé à l'eau. ~ C'est beau comme une Nouvelle en trois lignes de l'admirable Félix Fénéon (1861-1944). Mais non. C'est la moelle d'une dépêche d'agence reprise par Ouest France (édition de Nantes) daté du 24 juin 2019.    
Posté par charles tatum à 20:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2019

Lectures pour tous : Pierre Goldman [Archibald Rapoport]

« La beauté et le plaisir naissent du sol pourri des malheurs extrêmes, dit Liouba: sous la beauté de cette musique, son extraordinaire sensualité, il y a l’atrocité du travail servile effectué sous la cravache des maîtres et contremaîtres; toute la musique afro-cubaine porte la marque originelle du temps de l’esclavage comme le nègre affranchi conserve la trace des fers et du fouet. Aussi n’est-elle jamais complètement frivole: le tambour y palpite toujours, et le tambour, cet incessant tambour sensuel, s’il appelle l’amour,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,