29 mai 2019

Jean Epstein, vol. 2, toutes z'affaires cessantes

Chaud devant ! « En 1920, Jean Epstein a vingt-trois ans. Il rêve toujours de littérature, pressent sans doute que créer fait “vivre plus et davantage”, croit dur comme fer que la poésie existe et est bien réelle, et sait déjà que toute connaissance est connaissance d’amour et de raison. Mais il ignore encore que s’ouvre devant lui une décennie fantastique au cours de laquelle, dans la ferveur d’une création continue, il s’invente non seulement cinéaste, mais aussi écrivain de cinéma ; une décennie au fil de laquelle, une... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

27 mai 2019

François Weyergans

François Weyergans, né à Etterbeek en 1941, était un gentil garçon. Il fut un ardent cinéphile, un bon critique de cinéma [aux Cahiers années soixante, c'est-à-dire bien avant leur période Parcs et Jardins] et un écrivain couvert de prix quoique bourré d'humour et de talent. Il fut aussi, mais bien plus tard (à partir de 2009), le seul membre de l'Académie française à qui j'eus l'heur de serrer la main. Il est mort aujourd'hui à presque 78 ans. Nous devons au regretté Jean-Michel Vlaeminckx les deux portraits qui figurent ici. ... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 mai 2019

Un peu de lecture, pour mourir moins sot

« Les prophètes du mensonge décrypte les techniques de persuasion et les motifs psychologiques de l’agitation fasciste des années 1940 aux États-Unis. [...] Les auteurs dégagent les thèmes récurrents, schème argumentatifs et procédés rhétoriques de cette démagogie pour en révéler le sens implicite et, surtout, la signification politique. L’ouvrage montre comment le malaise social engendré par les sociétés capitalistes modernes est exploité pour enflammer les esprits, détourner les émotions vers des "ennemis" (l'Autre, le Juif,... [Lire la suite]
10 mai 2019

Cinégénie de la bicyclette, c'est reparti pour un Tour

Cela fait plaisir d'être entendu. Le jour de Noël, avec le soutien d'Eddy Merckx et de Marianne Amaré, je proposais ici même que l'on réédite le livre de Patrick Leboutte, Gilles Cornec et Hervé Le Roux, Cinégénie de la bicyclette, Où l’on découvre comment les courses cyclistes enfantèrent le cinématographe pour redonner aux corps de la lumière [Yellow Now, "De parti pris", et Rencontres cinématographiques de Dunkerque, 1995], épuisé depuis belle lurette. Eh bien c'est chose faite ou ce le sera bientôt, dans une version allongée.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
05 mai 2019

Lectures pour tous : Bram Stoker, etc.

« Soudain, le clair de lune disparut, tandis qu’un gros nuage noir traversait le ciel; et quand jaillit la lumière du gaz grâce à l’allumette frottée par Quincey, nous ne vîmes qu’une vapeur indécise. Cette dernière, sous nos yeux, se glissa en forme de traînée sous la porte qui, avec le recul provoqué par le violence de l’ouverture, avait retrouvé sa position première. Van Helsing, Art et moi nous avançâmes vers Mrs. Harker qui avait alors repris haleine, et avait en même temps poussé un cri si débridé, si aigu, si désespéré... [Lire la suite]
23 avril 2019

Lectures pour tous : Georges Perec

« On conseilla à un vieux juif russe de se choisir un nom bien américain que les autorités d’état civil n’auraient pas de mal à transcrire. Il demanda conseil à un employé de la salle des bagages qui lui proposa Rockefeller. Le vieux Juif répéta plusieurs fois de suite Rockefeller, Rockefeller, pour être sûr de ne pas l’oublier. Mais lorsque, plusieurs heures plus tard, l’officier d’état civil lui demanda son nom, il l’avait oublié et répondit, en yiddish: Schon vergessen (J’ai déjà oublié), et c’est ainsi qu’il fut inscrit sous... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2019

Battisti : lettre ouverte de Serge Quadruppani à Hugues Jallon, président du Seuil

[Cette lettre ouverte de Serge Quadruppani à Jallon à propos de Cesare Battisti est parue dans lundimatin n°185 daté du 1er avril 2019. Je me permets de la faire "rebondir" ici.] Cher Hugues, Tu me permettras de continuer à te tutoyer, malgré tes hautes fonctions actuelles, puisque c’est ainsi que nous nous parlions quand nous nous sommes rencontrés pour des raisons professionnelles et aussi parce que j’ai eu plusieurs fois le plaisir de lire ta signature au bas de pétitions dont je partageais le propos, que ce soit pour défendre... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 mars 2019

Quand breton rime avec nazillon/bas-du-front

A Vannes (Morbihan) il y a quelques jours, au Palais des Arts, à la veille du festival Les Emancipés. Et puis, pour qui n'aurait pas compris de quoi est fait l'air du temps : A Vannes, le 22 mars 2019.
Posté par charles tatum à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mars 2019

Le nid de coucous de Refn

La connexion "française" avec la grotte d'Ali Baba de Nicolas Winding Refn est accessible depuis ce matin.   https://www.bynwr.com/fr/        
Posté par charles tatum à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 mars 2019

Dominique Noguez 2019

Contrairement à ce que nous pensions, l'ami Noguez n'était pas immortel. Merde.
Posté par charles tatum à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,