01 août 2013

Lew Archer 07

1958 [La malédiction des Hallman]
Posté par charles tatum à 00:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 juillet 2013

Lew Archer 06

1956 [La Côte barbare]
Posté par charles tatum à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juillet 2013

25 ans de subversion carabinée (20) : Paul Nougé

Nous célébrons le vingt-cinquième anniversaire de l’Anthologie de la subversion carabinée de notre cher Noël Godin. Pendant vingt-cinq semaines, des auteurs choisis au hasard dans le sommaire du livre sont ici proposés, avec un ou deux extraits pris au hasard dans le chapitre à chacun consacré. L’exercice est gratuit, paresseux et purement incitatif. Pour le reste, démerdez-vous. Réimprimée plusieurs fois, l’Anthologie est encore en vente libre (éditions de l’Âge d’homme), grâce à elle c’est Noël tous les matins. Achetez-la, volez-la,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juillet 2013

Lew Archer 05

1955 [Vous qui entrez ici...]
Posté par charles tatum à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juillet 2013

Lew Archer 04

1952 [La grimace d'ivoire]
Posté par charles tatum à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juillet 2013

Lew Archer 03

1951 [À chacun sa mort]
Posté par charles tatum à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juillet 2013

Joyce Carol Oates

"Sommes-nous plus en sécurité en sachant que davantage d'Américains sont tués chaque année par des balles de golf que par des terroristes ?" [Joyce Carol Oates, sur Twitter]
Posté par charles tatum à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juillet 2013

Lew Archer 02

1950 [Noyade en eau douce]
Posté par charles tatum à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2013

Lew Archer 01

1949 [Cible mouvante]
Posté par charles tatum à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2013

Lectures pour tous : Gérard Lenne

Le gardien de la morale [extrait] « [...] Monsieur Hulot aime que la morale règne. Il arpente la plage comme un garde-champêtre les chemins de son village. Il foudroie les couples d’amoureux qui s’embrassent sur la bouche (avec la langue), il tient à leur faire honte. Aux alentours des cabines, il fait la chasse à ces vicieux dont il a repéré le manège, à cet endroit précis où un trou discret, dans le bois, permet aux chenapans d’observer la bourgeoise qui se change à l’intérieur. Lorsqu’il surprend l’un d’eux, il ne pardonne... [Lire la suite]