30 janvier 2018

Home Sweet Home

Zéro de conduite chez les vieux, ça existe. Ce fut le premier film de Benoît Lamy, notre regretté complice et partenaire au tennis de table. En 1973 et en Belgique, on ne disait pas Ehpad, mais "home". Déjà les desserts étaient dégueulasses, déjà les infimières n'y comprenaient rien. Cet incroyable et drôlissime appel à la révolte chez les plus de soixante ans (petit extrait après l'entretien, ci-dessous) s'intitule donc logiquement Home Sweet Home. On doit trouver ça en dvd ou torrent. [Il y a belle lurette que les asticots t'ont... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 janvier 2018

nos films préférés en 2017 : Noël Godin

1. Jours de France, Jérôme Reybaud, France 2016 2. Der Junge Karl Marx, Raoul Peck, Allemagne/France 2017 3. Ouvert la nuit, Édouard Baer, France 2016 4. The Black Panthers : Vanguard of the Revolution, Stanley Nelson, USA 2015 5. Alibi.com, Philippe Lacheau, France 2017 6. Twin Peaks (saison 3), David Lynch et Mark Frost, USA 2017 7. Geu-hu [Le Jour d’après], Hong Sang-soo, Corée 2017 8. Good Time, Josh et Benny Safdie, USA 2017 9. Toivon tuolla puolen [L’autre côté de l’espoir], Aki Kaurismaki, Finlande 2017 10. Get... [Lire la suite]
23 novembre 2017

Symposium à Sintra : Art et subversion

Cela se passera demain et samedi dans le cadre du Lisbon & Sintra Film Festival [LEFFEST]. Un débat qu’on espère plein de peps et de succulentes provocations : « L’art peut-il encore être subversif ? » Mise en musique de Marie-Laure Bernadac et Bernard Marcadé. Avec Adolfo Luxúria Canibal, Bette Gordon, Deborah de Robertis, Geneviève Fraisse et Noël Godin (vendredi, 15h00) ; Antoine d’Agata, Donatien Grau, Laure Adler et Raquel André (samedi, 11h00). CLIC Futurism, dada, surrealism, situationism: the western 20th century... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
05 janvier 2017

Nos films préférés en 2016 : Noël Godin

1. Baahubali : The Beginning, de S. S. Rajamouli, Inde 2015 2. Julieta, de Pedro Almodovar, Espagne 2016 3. Ma Loute, de Bruno Dumont, France 2016 4. Train to Busan, de Yeon Sang-Ho, Corée 2016 5. Free State of Jones, de Gary Ross, États-Unis 2016 6. Ouvert la nuit, d’Édouard Baer, France 2016 7. Veteran, de Ryoo Seung-Wan, Corée 2015 8. Rester vertical, d’Alain Guiraudie, France 2016 9. Sing Street, de John Carney, Irlande 2016 10. Un jour avec, un jour... [Lire la suite]
12 novembre 2016

Censure et cinéma, par Gérard Courant

  Du 22 au 25 septembre 2016, Gérard Courant a été invité par le Fifigrot (Festival international du film grolandais de Toulouse). Ce fut pour lui l’occasion de continuer le tournage de ses Cinématons et de ses Carnets filmés dont il a ramené quatre épisodes : "Cinéma et censure", "Visite officielle avec parade des candidats présidentiels Nano Sarko et François Groland au Fifigrot 2016", "La Cérémonie de clôture du Fifigrot 2016" et "Le Grand absent (Journal du Fifigrot 2016)". Dans ce premier épisode, "Cinéma et censure",... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 novembre 2016

Elections, mode d'emploi crémeux

Pour réduire en cannelle la campagne pestilentielle,Appel à l'entartage fripon de tous les candidats lundimatin 30 octobre 2016 *** On nous impose depuis quelques mois un spectacle plus dégradant encore qu’une émission de Morandini: la campagne présidentielle. Sur les tréteaux de la planète, alors qu’aux States une représentante lugubre de Wall Street est d’ores et déjà présentée comme le seul rempart contre une incarnation paléolithique du racisme et du sexisme new look, en Hexagonie, c’est la parade pathétique des prétendants au... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 02:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 juillet 2016

L'inertie des institutions et le lâchage du musée d'Orsay mettent en péril l'année Mirbeau

Une lettre de Pierre Michel, de la Société Octave Mirbeau, biographe et éditeur infatigable de l'auteur du Journal d'une femme de chambre et du Jardin des supplices ICI, quelques infos sur Octave Mirbeau et Pierre Michel *** Cher flibustier, Comme vous le savez sans doute, à l’initiative de la Société Octave Mirbeau (voir notre bilan), l’on s’apprête à commémorer internationalement, en 2017, le centième anniversaire de la disparition de celui qui ne fut pas seulement un grand écrivain traduit dans une trentaine de langues et... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
24 juillet 2016

Fauteurs de guerre et marionnettes bienveillantes

Qui se souvient de l'infecte April Glaspie, du rôle qu'elle joua le 25 juillet 1990 dans la plus grande embrouille militaro-diplomatique de l'après-1945 (Bush et Cheyney en furent les Méphisto de pacotille et vrais fauteurs de guerre, et Saddam Hussein la marionnette bienveillante) ? Quelques jours plus tard, l'armée irakienne prenait possession du Koweit. Nous, nous construisions, à l'huile de coude, la bibliothèque de N&S. Fin août, nous les aidions à migrer de la rue Linné à la rue de la Poste.Ils y sont toujours.
Posté par charles tatum à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 janvier 2016

Nos films préférés en 2015 : Noël Godin

1. Mad Max : Fury Road, George Miller (Australie-États-Unis, 2015) 2. Omoide no Mani [Souvenirs de Marnie], Hiromasa Yonebayashi (Japon, 2014) 3. Je lutte donc je suis, Yannis Youlountas (Grèce-Espagne-France, 2015) 4. Sobre la marxa. L’inventeur de la jungle, Jordi Morato (Espagne, 2013) 5. Incompresa (L’Incomprise), Asia Argento (Italie, 2014) 6. Saibi [The Fake], Yeon Sang-Ho (Corée, 2013) 7. La Bataille de l’eau noire, Benjamin Hennot (Belgique, 2015) 8. Remake, Remix, Rip-off : About Copy Culture &... [Lire la suite]
05 décembre 2015

Demain, c'est le 6 décembre, jour des enfants sages

Mais... [nous dit Noël Godin], "À l'intention expresse des dragons de vertu, telle Verise Sheperd, présidente d'une commission du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme voulant envoyer clochemerlesquement le Père Fouettard (Zwarte Piet aux Pays-Bas, Hanscrouf à Liège) à la débourre, j'entends ressusciter ici-même un tout autre Père Fouettard, celui qui fut l'emblème cravacheur des insurgés de la Commune de Paris. À l'instar effectivement du Père Duchesne durant la Révolution française ou du Père Peinard durant l'âge d'or de... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,