06 octobre 2016

Panorama de l'énucléation

L'art cinématographique de l'énucléation [Jean-François Rauger, in Le Monde] Le nouveau film de Tim Burton, Miss ­Peregrine et les enfants particuliers, met en scène des monstres dont l’obsession est de dévorer les yeux des enfants qu’ils parviennent à capturer. Sans doute peut-on imaginer qu’une des origines possibles de cette idée se trouve dans un des contes d’Hoffmann, L’Homme au sable, conte qui fut lui-même évoqué par Freud lorsqu’il développa sa théorie de l’unheimlich (souvent traduit par "inquiétante étrangeté"). L’homme au... [Lire la suite]

20 août 2015

Lectures pour tous : Gilles Sebhan

En attendant la sortie, dans quelques semaines, d'un nouveau livre de Gilles Sebhan: Retour à Duvert, Le Dilettante, 224 p., 20 €. « À propos d’arbres, prunus serrulata (cerisier du Japon) et prunus dulcis (amandier), Stéphane écrit dans un texte de son mémoire pour l’école: Un jour je me promenais à Watermael-Boitsfort, parmi les petites maisons ouvrières en brique peintes en vert, construites au début du siècle. Sur les trottoirs il y avait des cerisiers du Japon, et chaque année, des bancs de Japonais venaient les admirer,... [Lire la suite]
08 novembre 2014

Le Monde invente un inédit choc de Sade

Encore un article à l'occasion de l'expo "Sade, Attaquer le Soleil" au musée d'Orsay, texte démago* à l'usage du Monde (au titre indigne du Libé des années 70 : SADE ESSAIME) qu'on oublierait aussi sec si l'auteur ne créditait le marquis philosophe d'un inédit de taille. Non seulement ils sont de plus en plus nuls et de plus en plus droitistes, Le Monde, mais ils n'ont même plus les moyens de se payer des correcteurs. C'est dans la toute première phrase du dossier, que voici. ~ "Sade", un nom qui inquiète dans le monde entier,... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2014

Le cinéma, sous les couvertures 7bis

La Rabbia, extrait (séquence « Marilyn »)   Pier Paolo Pasolini, Giovannino Guareschi, 1963 ~ « Pauvre, tendre Marilyn, petite sœur obéissante, accablée par ta beauté comme par une fatalité qui réjouit et tue. Peut-être as-tu pris le bon chemin, nous l’as-tu enseigné. Ton blanc, ton or, ton sourire impudique par politesse, passif par timidité, par respect envers les adultes qui te voulaient ainsi, toi, restée gamine, voilà ce qui nous invite à apaiser la rage dans les pleurs, à tourner le dos à cette réalité maudite, à... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juin 2014

Le cinéma, sous les couvertures 7

La rage Pier Paolo Pasolini, 120 p., 16 €, ISBN 978-2-37084000-4 Nous, « Now », Caen 2014 ~ « La rage est un poème filmique en prose et en vers, un essai polémique mêlant radicalité et lyrisme. On y trouve le Pasolini le plus âpre et le plus clairvoyant. Traduit en français pour la première fois, La rage est le texte littéraire le plus explicitement politique de Pasolini. En interrogeant les événements et la société de son temps, avant l’avènement définitif de l’uniformisation, La rage éclaire aussi, d’une façon... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 janvier 2014

Nos films préférés en 2013 : Mathias Vincent

Sept films  Cosa sono le nuvole, de Pier Paolo Pasolini (Italie, 1967)  Prisoners, de Denis Villeneuve (États-Unis, 2013) La vie d’Adèle, chapitres 1 et 2, de Abdellatif Kechiche (France, 2013)   Gravity, d'Alfonso Cuaron (États-Unis, 2013)(ici : Aningaaq, de Jonas Cuaron) Le passé, d'Ashgar Farhadi (France, 2013)   La danza de la realidad, d'Alejandro Jodorowsky (Chili-France, 2013) A touch of sin, de Jia Zhang-ke (Chine 2013) ~ Et un documentaire Searching for Sugarman, de Malik Bendjelloul... [Lire la suite]
24 janvier 2013

Nos films préférés en 2012 : Catherine Le Goff

Du fond de mon lit d'hôpital – quelques films que j'aurais aimé voir (en entier) : Like Someone in Love, d’Abbas Kiarostami (France-Japon) Comizi d’amore, de Pier Paolo Pasolini (Italie, 1965) Les Invisibles, de Sébastien Lifschitz (France) La rétrospective que j'aurais aimé voir : Jonas Mekas Le cinéaste auquel j'ai souvent pensé : Manoel de Oliveira Les films que j'ai adoré voir en DVD : Lucky Star, de Frank Borzage (États-Unis, 1929) Whip It [Bliss], de Drew Barrymore (États-Unis, 2009) Quelques... [Lire la suite]
28 mars 2011

Hélène Surgère

Jean-Pierre Thibaudat, sur Rue89 : « (...) S'il est un homme qui doit être bouleversé aujourd'hui par cette disparition c'est le cinéaste Paul Vecchiali. Hélène Surgère était l'une de ses muses comme Sonia Saviange. Elle est là dès son second film (Les Ruses du diables en 1965) et puis vont se succéder de nombreuses œuvres dont elle est souvent le pivot ou le porte -bonheur, de Femmes Femmes (1974) à En haut des marches (1983) en passant par Corps à cœur [photo] qu'elle tourne avec Vecchiali juste avant d'aller sur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 octobre 2009

Exit Rosanna Schiaffino

Rosanna Schiaffino, 1938-2009. La Sfida (Le Défi, Francesco Rosi, 1957), premier grand rôle. Dessous: avec Toto, son mentor. Extrait de La notte brava (Mauro Bolognini, 1959), scénario de Pasolini d'après son roman. Avec Jean-Claude Brialy.
Posté par charles tatum à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,