15 août 2019

Marathon Walter Hill 9

"Nous sommes des flics, pas des politiciens. Nous avons le droit de nous aimer. Adieu." Red Heat, 1988 Peut-être le plus mauvais film de la гласность [transparence]
Posté par charles tatum à 02:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 décembre 2018

Lectures pour tous : Curzio Malaparte

« La crypte est petite, tout en bois, et décorée avec simplicité, rien que quelques drapeaux rouges. Le cercueil où est couché Lénine est un cercueil en verre : il est couché sur le dos, la main droite le long de sa hanche, la main gauche posée sur son ventre. Vêtu de noir, il a le visage très pâle, légèrement ranimé sur les pommettes par un soupçon de rouge : les traits blancs sont couverts de taches de rousseur, la barbe est rousse. Sur les photos, la barbe paraît noire, de même que la moustache, les sourcils, les... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 juillet 2018

In memoriam Jan Palach (1948-1969) [Anthony Sitruk]

Cinquantième anniversaire de 1968, suite. Le 20 août, l'armée soviétique (soutenue pour la forme par ses larbins bulgares, polonais, hongrois et est-allemands) mettait fin au "Printemps de Prague" en envahissant la capitale tchécoslovaque avec une délicatesse bien brejnévienne. Quelques mois plus tard, Jan Palach, un étudiant pragois de vingt ans, s'immmole place Venceslas. Il meurt le 19 janvier 1969. Palach est-il un peu oublié, aujourd'hui ? Anthony Sitruk lui consacre un très beau petit livre, arme contre l'amnésie... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 juin 2018

Il cinema ritrovato 8

films censurés, retrouvés, restaurés Malchik i devochka, Youli Fayt 1966 (URSS)
Posté par charles tatum à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 janvier 2017

Hotties Reading 460

Moscou, après le putsch manqué du 19 août 1991
Posté par charles tatum à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2016

Panorama de l'énucléation

L'art cinématographique de l'énucléation [Jean-François Rauger, in Le Monde] Le nouveau film de Tim Burton, Miss ­Peregrine et les enfants particuliers, met en scène des monstres dont l’obsession est de dévorer les yeux des enfants qu’ils parviennent à capturer. Sans doute peut-on imaginer qu’une des origines possibles de cette idée se trouve dans un des contes d’Hoffmann, L’Homme au sable, conte qui fut lui-même évoqué par Freud lorsqu’il développa sa théorie de l’unheimlich (souvent traduit par "inquiétante étrangeté"). L’homme au... [Lire la suite]

24 janvier 2014

Nos films préférés en 2013 : Dr. Orlof

Puisque j’ai déjà mis en ligne, sur mon blog, mon top 10 de l’année 2013 et que notre ami Charles est beaucoup plus souple quant à l’orthodoxie de ces classements (purement ludiques) de fin d’année, voici nos films marquants : La vie d’Adèle, chapitres 1 et 2 de Abdellatif Kechiche (France, 2013)(meilleur film français 2013) Shokuzai, de Kiyoshi Kurosawa (Japon, 2012)(meilleur film étranger 2013) Eurociné, 33 Champs-Elysées, de Christophe Bier (France, 2013)(meilleur documentaire) Le goût du saké, de Yasujiro Ozu... [Lire la suite]
22 mars 2012

Instrumentalisons les faits divers

Un des candidats frontistes à l'élection présidentielle française, connu désormais comme « le Lyssenko de la place de la Bastille », qualifiait hier Mohamed Merah de criminel dégénéré. Si le procédé est connu (stalinien un jour, stalinien toute la vie), le vocabulaire choisi fait tout de même froid dans le dos. Quelles voix "populaires" cherche-t-il à agglutiner, là ? Souhaitons que ce type ne soit jamais ministre de l'intérieur, des hôpitaux psychiatriques et de la recherche scientifique.
Posté par charles tatum à 13:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2011

Katerina Golubeva

Née à Leningrad en 1966, Katerina Golubeva est morte ces jours-ci à Paris. Elle débarqua en Europe au début des années quatre-vingt-dix, où elle mena pendant une douzaine d'années une carrière météorique d'actrice et scénariste. Elle nous laisse une poignée de films essentiels, tournés avec autant de cinéastes chers à notre coeur. Sharunas Bartas (Trois Jours 1992, Corridor 1995, Few of Us 1996), Léos Carax (Pola X, 1999), Claire Denis (J'ai pas sommeil 1994, L'Intrus 2004), Bruno Dumont ( Twentynine Palms 2003). Sur... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15 avril 2011

Nadejda Vassilievna Plevitskaïa

Nadejda Plevitskaïa (près de Koursk, 1884-Rennes, 1940) était une chanteuse mezzo-soprano d'origine paysanne, dont le répertoire était composé de romances et de chansons populaires russes. Installée en France après 1917, elle fut impliquée, avec son mari Nikolaï Skobline, dans l'enlèvement du général Miller, chef de l'Union militaire russe en exil, par les services étrangers du NKVD (septembre 1937). Elle mourut en prison, probablement empoisonnée par les hommes du NKVD. [Source: Voyage au pays des Ze-Ka, de Julius Margolin, 1949.... [Lire la suite]
Posté par charles tatum à 15:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,